Tennis Fayçal Derbel (Directeur Tournoi ITF de Carthage) : «La meilleure organisation possible»





Le 5ème Carthage Cup qui entre dans le circuit ITF Juniors démarrera demain avec les qualifications. Le tournoi final débutera le 4 juillet pour durer jusqu’au 9 juillet. Nous avons rencontré Fayçal Derbel, le directeur du tournoi, qui a bien voulu nous en parler. * Quand est prévu ce tournoi? — Ce 5ème carthage Cup qui entre dans le circuit ITF Juniors est ouvert aux jeunes de moins de 18 ans (les natifs de 1987), démarre aujourd’hui samedi 2 juillet avec les qualifications. Et là, je dois dire que nous avons une multitude de candidatures, ce qui va donner lieu à une rude concurrence pour accéder au tableau final qui comptera 32 joueurs et 32 joueuses. * Qui sont ces joueurs? — Ils proviennent d’une vingtaine de pays comme l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Maroc, les Etats-Unis, l’Italie, etc… Nous aurons parmi nous des joueurs et joueuses assez bien classés parmi les juniors, à l’image du Sud-Africain Kevin Kerr, classé 99ème. * Que représente ce tournoi ITF Juniors de Carthage? — C’est un passage obligé pour accéder aux tournois d’envergure. Ces tournois constituent la véritable école d’apprentissage pour les compétitions d’envergure. C’est ce qui permettra ensuite à ces jeunes de gravir les échelons et de passer aux autres tournois comme les Futures, les tournois satellites puis les tournois de grand chelem. * Quel est l’intérêt de cet ITF? — Ce qui est intéressant et mérite d’être relevé, c’est que nos représentants sont les purs produits du tennis tunisien, c’est-à-dire qui sont formés et s’entraînent en Tunisie. Ils doivent démontrer sur les courts que le tennis est un sport qui commence à accrocher les jeunes. Certes, c’est un sport difficile, très exigeant et qui nécessite beaucoup de rigueur, mais c’est inévitable si on veut monter dans la hiérarchie. Le tennis exige de gros sacrifices et il faut que l’environnement soit plus attentif aux exigences de cette discipline comme les sponsors ou le système scolaire qui doit être réaménagé. * Quels sont les joueurs tunisiens qui seront présents? — Nos joueurs qui seront présents sont Wassim Derbel, Slah M’barek, Maher Boughimi, Mohamed Kontaâ chez les garçons, et Olfa Dhaoui, Nour Kaddour et Rym Cherni chez les filles. Pour les Wild Card, le tennis Club de Carthage en a accordé à Anis Rsaïssi et Mehdi B. Cheïkh pour les garçons, et à Ichraf Zouhir et Amira pour les filles. La direction technique les a attribués à Anis Ghorbel et Riadh Kallel. * Que doit-on attendre de cet ITF de Carthage? — On fait tout ce qui est en notre pouvoir pour en faire le meilleur tournoi possible. Nous envisageons d’ailleurs un programme culturel consistant et quotidien avec des expositions de peinture, de mosaïque romaine, une soirée pour les jeunes, un tournoi de tennis de table, une animation musicale, bref tout ce qui peut donner aussi un air convivial à cette manifestation. Abdellatif


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com