Elections de la Chambre des Conseillers : Le RCD, haut la main





La non-participation de l’UGTT aux élections pour le choix des membre de la chambre des Conseillers, n’a pas gêné le bon déroulement de ce rendez-vous électoral. Ces élections ont été remportées haut la main par le RCD. Tunis - Le Quotidien Le ministre de l’Intérieur a rendu publics hier les résultats des élections des membres de la Chambre des Conseillers qui s’étaient déroulées dimanche dernier. La liste du RCD a remporté haut la main ces élections qui s’étaient déroulées selon le ministre, dans la transparence la plus totale. Les 4366 conseillers municipaux et les 189 députés ont accompli hier leurs devoirs en tant que grands électeurs et ont choisi les 14 membres de l’UTICA et les 14 membres de l’UTAP. Théoriquement, la Chambre des Conseillers se compose de 126 membres: (42 membres de secteurs professionnels, 42 membres provenant des régions et 41 membres désignés par le Président de la République parmi les compétences nationales). La non-participation de l’UGTT à ces élections n’ a pas eu d’incidence sur les résultats. Le ministre a rappelé dans ce contexte que les textes en vigueur sont clairs. “Le code électoral garantit la liberté de participation ou de la non-participation à ces élections” dit-il. D’autant plus que le Conseil a donné son avis à ce sujet en précisant que l’absence d’un secteur professionnel ne peut gêner le bon déroulement des élections. Lotfi TOUATI _____________________________ L’opposition commente les élections “Le Quotidien” a recueilli à chaud la réaction des partis de l’opposition concernant cette joute électorale. * Mongi Khamassi (PSL) : Nous soutenons cette première expérience “Ces élections interviennent dans le cadre du renforcement des structures juridiques de l’Etat de droit. C’est la première fois en effet qu’une telle Chambre voit le jour dans notre pays à l’image des démocraties bien ancrées. Nous, en tant que Mouvement de l’opposition, soutenons irrévocablement cette première expérience et souhaitons que la présence de l’opposition et de toutes les composantes de la société civile soient représentées plus tard. Le Chef de l’Etat a en effet tenu ses promesses à savoir celles de renforcer le processus démocratique en Tunisie”. * Laroussi Nalouti (MDS) : Un pas positif “Ces élections constituent un pas positif dans le processus démocratique qui permet en effet d’ancrer les pratiques démocratiques dans notre culture. Ces élections ont livré leur résultat et ont fait apparaître l’absence de l’UGTT. Si sur le plan juridique, il n’y a aucune incidence juridique de cette non-participation, nous ne pouvons pas nier l’importance politique et sociale de cette Organisation. L’UGTT a un rôle important à jouer dans ce contexte. Je souhaite qu’on parvienne à trouver une formule adéquate pour permettre à l’Organisation syndicale de jouer pleinement son rôle dans le processus politique et dans la vie sociale de la Tunisie”.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com