World Music Festival : Y’a des hauts, y’a des bas





"Y'a des hauts, y'a des bas", ainsi parla Tonton David. Ce leitmotiv pourrait s'appliquer à la deuxième session du Tabarka World Music Festival qui s'est déroulée du 21 au 24 août courant. Durant quatre jours, les mélomanes ont savouré des rythmes venant des quatre coins du monde. Avec le rockeur italien Zucchero et ses célèbres chansons comme "Sensa Una donna", "Blue's"..., le public a découvert les spécificités du rock italien. Le deuxième rendez-vous avec Terence Trent d'Arby a tenu ses promesses et a enchanté le public. Quant au troisième concert donné par Tonton David, il a séduit les fans par les chansons engagées et la musique décontractée. Cerise sur le gâteau, le concert des Touré Kunda a été une merveille dans le vrai sens du terme et la Basilique a été ivre de joie et de rythmes. Côté qualité, la deuxième édition de Tabarka World Music Festival a présenté des chanteurs de haute gamme connus à l'échelle internationale. Mais, ce festival a-t-il vraiment réussi sur le plan médiatique et la présence du public ? A vrai dire, non !...


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com