E.S.T. : Une question de temps





A l’Espérance le nul ramené de Sousse a été bien accueilli sur le plan mathématique mais la qualité du jeu est encore à améliorer. En effet, les Sang et Or sont conscients qu’ils ont encore du pain sur la planche à ce niveau là. L’arrivée tardive des nouvelles recrues et des internationaux, la blessure de Chaâbani et Harbaoui et le manque de matches amicaux ont empêché l’équipe de développer un football de qualité notamment au niveau de la construction. Lundi au Parc B quand les joueurs ont repris les entraînements, les présents ont constaté une prise de conscience générale et tous sont décidés à réagir dès cette semaine face aux Ivoiriens de l’ASEC Mimosas. * Belhassen Meriah : «Une amélioration est attendue» Cet état d’esprit se résume dans les propos du second technicien de l’Espérance Belhassen Meriah : «Inutile de rappeler qu’en raison de l’arrivée tardive de plusieurs titulaires, l’homogénéité a pris un sacré coup. Pour l’Espérance, il ne s’agit que d’une question de temps. Quand on aura réussi tout notre effectif, on atteindra le niveau souhaité. D’ailleurs, on s’attend à une réaction salutaire de la part des joueurs ce samedi. A l’entraînement, tous les membres du groupe se donnent à fond et sont conscients que la victoire cette fois-ci est impérative», devait-il nous déclarer hier tout en rappelant que «la programmation de ces premières journées en plein mois de juillet favorise plutôt les clubs d’Afrique Noire qui sont en pleine compétition. Je me demande d’ailleurs pourquoi la CAF n’a pas recours à l’alternance». Cela dit, le club sang et or travaille ces jours-ci d’arrache-pied. Lundi, la reprise a eu lieu par une séance physique et mardi, le staff technique composé de Mahjoub et Meriah a programmé le matin un entraînement axé sur le travail physique et technique, alors que l’après-midi, la priorité a été donnée à l’aspect tactique. A partir d’aujourd’hui une seule séance sera programmée le soir à partir de 20 heures, c’est-à-dire à l’heure du match. * Visionnage de l’ASEC Pour ne rien laisser au hasard, Mahjoub a programmé à partir d’aujourd’hui une ou deux séances de visionnage de l’adversaire ivoirien. Une «action» qui devrait lui permettre de mettre sur place un dispositif tactique susceptible de valoir les meilleures satisfactions. * Mathias, le polyvalent L’effectif sang et or sera renforcé cette semaine par l’arrivée de Ali Zitouni et du Togolais Emmanuel Mathias. Le premier piaffe d’impatience pour retrouver sa place au front de l’attaque, en l’absence de Dos Santos, suspendu, le second qui a signé sa licence lundi est désormais qualifié. Mathias a l’avantage de pouvoir évoluer dans l’axe de la défense, sur le flanc droit et au poste de pivot. C’est dire que ce joueur polyvalent pourra constituer une belle carte dans le jeu de l’Espérance. Enfin, Moïn Chaâbani qui a rejoint le groupe lundi ne sera opérationnel que dans deux semaines quand il aura retrouvé ses sensations. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com