Handball Nouvelles ambitions





La 4ème place obtenue par le sept national lors du Mondial 2005 ainsi que le visage rassurant démontré au dernier tournoi de Bercy semblent donner un nouveau départ au handball national. Aux timides déclarations de bons résultats, on affiche désormais clairement ses ambitions. C’est ce qui ressort du point de presse du coach national Saed Hasanefendic qui a exprimé la volonté du groupe d’aller chercher une place sur le podium aux prochains Jeux Méditerranéens d’Alméria. Pourtant l’opposition y sera relevée dans la mesure où les meilleures équipes du monde - mis à part les Scandinaves, l’Allemagne et la Russie - seront présentes. Le sept national pourrait trouver sur son chemin des ensembles performants à l’image des champions du monde ibériques, les finalistes croates, la France 3ème, la Slovénie etc. Et malgré cet aéropage de grandes équipes, le coach national place la barre haute manifestant une totale confiance dans les capacités technico-physiques de ses poulains. Ces derniers aussi découvrent l’ambition et cherchent désormais à briller sur la scène internationale dans le but d’aller jouer au sein des grandes équipes européennes. Cette ambition de donner une autre dimension au second sport le plus populaire du pays a poussé le coach national à proposer la nouvelle formule du championnat. Dès la saison prochaine, la compétition se jouera en poule unique en ajoutant une coupe de la FTHB sans oublier la Coupe de Tunisie. Là, on vise deux objectifs: -D’abord libérer davantage d’espaces à la préparation du sept national. -Ensuite réduire l’élite à dix clubs de façon à rapprocher leur niveau les uns des autres. Une manière de donner un rythme soutenu et une plus grande intensité au championnat. Cependant, il faut reconnaître que cette ambition affichée de faire franchir à notre handball un palier supérieur comporte des exigences. En premier lieu, le Bureau fédéral qui sera bientôt élu - l’assemblée générale est prévue au début du mois de juillet - devrait moderniser ses méthodes de travail et s’éloigner des querelles et des conflits qui l’ont si souvent diminué. En second lieu, il faudrait trouver plus de moyens financiers pour rendre plus “lucrative” la compétition et pousser ainsi les clubs à se surpasser et avoir les moyens de leurs politiques. Vaste programme... qui reste réalisable à condition que tout le monde s’y mette sans préjugés ni arrières-pensées ! Abdellatif


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com