Théâtre El Hamra : Le Cambodge, la mémoire affligée





Le rideau tombe cet après-midi, au Théâtre El Hamra, sur «La mémoire obstinée», ce cycle du cinéma réservé à quelques œuvres du réalisateur Rithy Panh. Interrogeant la mémoire de son pays bouleversé via ses documentaires, ce réalisateur, acteur, scénariste et directeur de la photographie cambodgien a su attirer l’attention du monde entier sur le drame cambodgien. «Bophana, une tragédie cambodgienne» qui sera projeté à 16h00 et «Site 2 aux abords des frontières» dont la projection aura lieu à 18h30 sont au programme de cet après-midi, typiquement cinématographique. Un débat avec Rithy Panh marquera ces deux projections. De son vécu, de son parcours cinématographique qui lui a valu le respect du monde entier et plusieurs prix à l’échelle internationale... et de son nouveau film «Le peuple d’Angkor», documentaire en cours de production, ce réalisateur parlera aux cinéphiles qui ont choisi de partager avec lui son combat. I.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com