Enseignement supérieur : Plus de 70 mille places à l’université pour les futurs bacheliers





Près de 130 mille candidats entameront à partir du vendredi prochain le marathon des examens du baccalauréat. Le ministère de l’Enseignement supérieur a déjà fixé à 70 mille le nombre de places qui seront mises à la disposition des futurs bacheliers, toutes spécialités confondues. Tunis - Le Quotidien C’est en fait depuis la fin de la semaine dernière que la Direction Générale des Affaires Estudiantines a entamé la distribution du nouveau guide de l’orientation universitaire auprès des différents candidats qui gagneront les centres d’examen du baccalauréat à partir du 3 juin prochain. D’après des sources bien informées auprès de ladite Direction, la capacité totale d’accueil offerte dans les différentes institutions d’enseignement supérieur et qui demeure estimative dépasse les soixante-dix (70) mille places dont la grande partie est réservée aux filières courtes avec une durée d’études qui ne dépasse pas les trois (3) ans. Des filières en perte de vitesse Le nouveau guide de l’orientation universitaire consacré aux futurs bacheliers vient en fait dessiner l’orientation qui commence à caractériser le paysage de l’enseignement supérieur marqué par une multiplication de plus en plus nette des filières courtes qui proposent une formation dans des spécialités nouvelles et qui répondent aux besoins du marché de l’emploi. Une lecture de l’ensemble des filières qui composent le nouveau guide de l’orientation pour le bachelier de la session 2005 permet en effet de constater une révision à la baisse au niveau des places proposées aux futurs bacheliers dans les filières considérées classiques, notamment les filières des sciences humaines et sociales. La langue arabe à titre d’exemple semble perdre de plus en plus de sa position dans l’ordre des filières d’accueil. Le nombre global des places disponibles dans les filières des lettres et des sciences humaines réservées à la langue arabe ne dépasse pas en fait les 900 places. Le même constat se vérifie au niveau d’autres filières classiques comme les spécialités d’histoire et de géographie ainsi que la philosophie. Par contre, le nouveau guide offre de nombreuses opportunités de choix pour les candidats au bac. Entre autres, le cap a été mis, semble-t-il, sur les spécialités artistiques et ce, grâce à quatre (4) instituts supérieurs des arts et métiers qui ouvriront leurs portes à partir de septembre 2005 à Mahdia, Siliana, Kasserine et Gafsa. Aussi, les études technologiques seront en tête des spécialités offertes pour les futurs bacheliers et ce, de par la multiplication du nombre des Instituts supérieurs des études technologiques (ISET) avec l’entrée en service de quatre nouvelles institutions à Gafsa, Médenine, Tataouine et Bizerte. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com