Saïdi et Namouchi indisponibles





Entre Hammamet et Radès, l’Equipe Nationale affûte ses armes et effectue les derniers réglages avant le départ pour Botswana. Voilà une étape cruciale sur le chemin du Mondial 2006 que nos représentants sont tenus de réussir. A l’heure actuelle, tout se passe merveilleusement bien et Roger Lemerre peut se frotter les mains d’aise vu la richesse de l’effectif dont il dispose et les solutions qui se présentent à lui foisonnent. Seuls contre-temps signalés lundi après-midi: la blessure de Karim Saïdi qui a été contraint de quitter le terrain avant terme et l’indisponibilité de Hamed Namouchi, qui n’a pu être récupéré. Pour le reste du groupe, aucun bobo n’est à signaler. D’ailleurs, hier matin, le staff médical a effectué une séance de prise de sang pour les derniers arrivés et tout est au point pour le moment. * Dos Santos, dernier arrivé L’avant-centre et buteur de l’équipe, Silva Dos Santos, était le dernier à débarquer à Hammamet. Il était occupé par la signature du nouveau contrat le liant au Toulouse F.C. Quant à Jawhar Mnari, il a déjà signé un contrat de deux ans avec le club allemand de Nuremberg. * Ben Ammar veille au grain Le président de la FTF Hamouda Ben Ammar a rendu visite à l’équipe nationale dans sa retraite à Hammamet lundi soir. Il était très satisfait de l’ambiance qui y régnait et s’est longuement entretenu avec les responsables de l’équipe. * Visionnage Outre le travail physique et tactique accompli à l’annexe de Radès, Roger Lemerre a programmé hier une séance de visionnage du match Tunisie - Angola de vendredi dernier avant de s’intéresser à une autre cassette qui servira à l’étude de l’adversaire de ce samedi, le Botswana. * L’embarras du choix Gérer l’abondance: Voilà la situation dans laquelle se trouve aujourd’hui Roger Lemerre vu la richesse de l’effectif. Dans chaque poste, deux voire trois joueurs briguent la titularisation. C’est dire que les places sont devenues très chères et c’est tant mieux pour la sélection. Hier soir, le Français devait choisir cinq joueurs qui resteront à Tunis. Encore une fois, il est appelé à faire des choix en vrai professionnel. Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com