Notation : Fitch Ratings dégrade Général Leasing





La situation de Général Leasing semble se compliquer de plus en plus avec la révision de 515 notes à long et à court termes par l’agence Fitch Ratings. Tunis - Le Quotidien Les choses se sont évoluées rapidement à la fin de la semaine dernière auprès de la Société Général Leasing (GL). Deux jours après le refus d’une OPA visant 45% de son capital, la société a connu la mise sous surveillance négative, par l’agence internationale de notation Fitch Ratings, de ses notes à long et à court termes attribuées sur l’échelle nationale. Cette décision de mise en surveillance négative des notes a été, en effet, justifiée par les réserves émises par le commissaire aux comptes de GL, sur la nature de certaines opérations de leasing portées à son bilan à fin 2004. Une inspection de la Banque Centrale de Tunisie et de l’administration fiscale est, en effet, en cours et une plainte a été déposée par la société auprès du Procureur de la République en relation avec ces opérations. Ces dernières, dont le montant représente une part importante des fonds propres de G.L à fin 2004, sont adossées à des garanties qui, selon Fitch Ratings, pourraient sécuriser le risque de crédit encouru par la société. Indépendamment de leurs résultats et de leurs répercussions négatives possibles, l’agence de notation estime que ces événements reflètent une certaine faiblesse des procédures de contrôle de la société de leasing qui demeurent à améliorer. Fitch Ratings pense, également, qu’outre leurs conséquences sur l’activité de la société, sa rentabilité et la qualité de ses actifs, ces événements pourraient perturber la levée des fonds prévue par GL en 2005 tant sur le marché obligataire local que sur le marché boursier ou auprès des banques locales. En effet, la société Général Leasing souffre, à l’instar des autres sociétés de leasing, d’une liquidité serrée. C’est ainsi qu’elle s’est attachée, ces dernières années, à diversifier ses sources de financement par un recours accru aux ressources spéciales à long terme mais surtout, aux missions d’emprunts obligataires sur un marché local étroit. Outre la révision de ses notes, Fitch Ratings rappelle que le ratio de solvabilité de GL (10,1% à fin 2004) demeure insuffisant compte tenu de la faible qualité de ses actifs. Ce ratio devrait être relevé en 2005 par un renforcement des fonds propres grâce à une augmentation du capital de 5 millions de dinars à réaliser sur cinq ans, ainsi qu’un prêt subordonné de la “Proparco” pour un montant de 5 millions d’euros sur dix ans. L’agence de notation devrait lever cette surveillance négative dès qu’elle aura des éléments d’information lui permettant de mesurer les conséquences de ces événements sur la société. Il y a lieu, également, de souligner que le Conseil du marché financier avait déclaré, au début de la semaine dernière, irrecevable l’offre visant l’acquisition de 45% du capital de Général Leasing. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com