Résistance incessante en Irak





Des dizaines de morts principalement de l’armée irakienne et américaine Quinze Irakiens, principalement des forces de l’ordre, et un soldat américain ont été tués dans les violences incessantes à travers le pays, tandis que l'armée américaine a annoncé hier avoir détruit un bunker de la résistance au sud de Bagdad, dans le cadre de sa campagne contre les insurgés. Le Quotidien - Agences L’attaque la plus meurtrière a eu lieu avant-hier soir dans la région de Mossoul, dans le nord de l'Irak, où cinq Irakiens ont été tués dans la chute d'un obus de mortier, selon l'armée américaine. Paradoxalement, quatre attaques-suicide commises hier matin n'ont fait qu'un tué et 14 blessés. Sept membres des forces de sécurité ont été blessés dans deux de ces attaques commises respectivement à Bagdad et à Tikrit, le fief du président déchu Saddam Hussein, situé à 180 km au nord de la capitale. La troisième attaque a eu lieu au sud de Bagdad faisant cinq blessés parmi des soldats et la quatrième s'est produite au nord de la capitale et s'est soldée par la mort d'un soldat et deux blessés. A Mossoul même, "un policier a été tué et deux autres ont été blessés dans l'explosion de l'un des cinq mortiers tirés sur le poste de police de Cheikh Fethi dans l'ouest de la ville", a déclaré le commandant Mohammed Fethi. Un Irakien a également été tué et un autre blessé dans une attaque au mortier contre une base mixte américano-irakienne à Yathreb, à 70 km au nord de Bagdad, selon le capitaine de l'armée irakienne Khaled al-Jouhouri. Un insurgé et une passante ont été tués à Chorgat, à 300 km au nord de Bagdad, lors d'un accrochage entre des résistants et une patrouille de l'armée irakienne, a affirmé une source militaire. * Attaques en série A Kirkouk, plus au sud, un interprète de 39 ans travaillant pour l'armée américaine a été abattu par des hommes armés, selon le colonel Adel Ibrahim. Selon une source du ministère de l'Intérieur, "des hommes armés ont abattu dans la nuit de dimanche à lundi le lieutenant-colonel de police Mazen Mohammed, à Cheikh Omar", un quartier du centre de Bagdad. Dans le sud de pays, à Bassorah, un ancien membre du parti Baâth et chef d'un quartier de la ville, Kadhem Abed Chalach, a été tué par trois hommes armés. Deux soldats irakiens ont été tués dans une attaque près de Samarra selon une source policière. Un soldat américain a été tué dans l'explosion d'une bombe au passage de son convoi dans la province de Taamim, au nord de la capitale, a indiqué l'armée, portant à 1.670 le nombre de soldats américains tués depuis l'invasion de l'Irak en mars 2003, selon un bilan établi par l'AFP à partir de chiffres du Pentagone. Par ailleurs, l'armée américaine a annoncé la découverte et la destruction d'un bunker utilisé par des rebelles au sud de Bagdad. "Le bunker a été détruit avec cinq bombes intelligentes de haute précision", indique un communiqué de l'armée américaine, ajoutant que la découverte dans cette zone qui abritait le complexe militaro-industriel de l'ancien régime, avait été faite grâce à des informations fournies par des habitants. L'armée a annoncé dimanche la découverte d'un réseau de bunkers et près de 50 caches d'armes dans la province rebelle d'Al-Anbar.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com