Vol à l’arraché : Deux élèves condamnés à huit mois de prison





Tunis - Le Quotidien Le tribunal de première instance de Tunis a condamné deux jeunes gens à huit mois de prison chacun pour avoir attaqué une jeune fille avant de lui arracher son collier... Les deux accusés dans cette affaire sont deux élèves qui s’apprêtaient à passer le bac. A court d’argent, ils avaient investi un jardin public afin de trouver un moyen pour en avoir. C’est alors qu’une jeune fille a débarqué sur le même lieu et a pris place sur un banc public. Apparemment, elle attendait son petit ami qui devait la rejoindre d’un moment à l’autre. Il faut dire que les deux jeunes gens qui ont constaté la présence de la jeune fille avaient immédiatement décidé de tirer profit de sa présence d’autant qu’un collier brillant de tout son éclat ornait son cou. Dès lors, l’un des deux jeunes gens s’est approché d’elle lui demandant l’heure. Au même moment, son complice l’a attaquée par derrière lui arrachant violemment ledit bijou avant de prendre la fuite. Ne comprenant pas ce qui lui arrivait, la victime a patienté jusqu’à ce que son petit ami arrive pour lui faire part de sa mésaventure. Tous les deux se sont rendus dans un poste de police où ils ont porté plainte. Munis du signalement des deux suspects fourni par la victime, les agents de police ont lancé un mandat de recherche pour retrouver les auteurs de cette agression. Leurs efforts ont fini par donner leurs fruits puisque les deux braqueurs ont été arrêtés alors qu’ils s’apprêtaient à vendre le bijou volé à un bijoutier de la place. Conduits au poste, ils ont tenté de nier les faits déclarant avoir obtenu le bijou en question de la mère de l’un d’entre-eux. Seulement, présentés à la victime, les deux jeunes agresseurs se sont rétractés en avouant les faits. Après quoi, ils ont été inculpés d’attaque à main armée et de vol à l’arraché. Traduits devant le tribunal de première instance de Tunis, ils ont bénéficié de la clémence de la cour qui a pris en considération leur statut d’élèves. Ils furent ainsi condamnés huit mois de prison ferme chacun. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com