Historique de l’internet en Tunisie





En 1989, un noeud EARN/BITNET a été installé en utilisant une liaison X.25. En 1991, la Tunisie a été le premier pays arabe et Africain connecté à Internet à travers l'Institut régional des sciences informatiques et des télécommunications (IRSIT) avec une connexion IP sur une ligne X.25 avec l'Institut nationale pour la recherche en informatique appliquée (INRIA) en France. En 1993, le réseau national de recherche et de technologie (RNRT) a été créé pour connecter les centres de recherche Tunisiens. Jusqu'à 1995, l'utilisation de l'Internet était restée dans un environnement académique. Quelques centres de recherches et universités avaient une connexion IP. En mars 1996, l'Agence tunisienne d'Internet (ATI) a été créée pour promouvoir les services Internet et la technologie réseau en Tunisie et servir d'opérateur. Des institutions tunisiennes ont commencé à lancer des sites web d'information générale sur la Tunisie. Deux journaux lancent des versions électroniques de leurs livraisons quotidiennes. Le 30 décembre 1996, la Radio nationale tunisienne commence sa transmission en direct sur Internet 24 sur 24. La Radio nationale était parmi un groupe très restreint de stations radio dans le monde qui ont été les premiers à transmettre en direct sur le web. En mars 1997, le Ministère des Technologies de la Communication met en place des textes réglementant les services à valeur ajoutée des télécommunications incluant ceux de type Internet. Ceci a permis la création d'autres fournisseurs de services Internet pour offrir l'accès aux secteurs public et privé. Jusqu'en septembre 1997, l'ATI était le seul FSI gérant la majorité des comptes Internet. Depuis, 9 FSI pour le secteur public et pour le secteur privé démarrent leur activité. En novembre 1997, une Commission nationale pour le commerce électronique et l'EDI (CNCE) est créée. Constituée de plusieurs groupes de travail, la CNCE est chargée de mettre en place la stratégie et l'infrastructure du commerce électronique en Tunisie Le 20 mars 1998, la Télévision tunisienne rejoint la Radio nationale en transmettant en direct sur le web. L'utilisation de la technologie de transmission de vidéo était rendue possible grâce aux améliorations de l'infrastructure des télécommunications en Tunisie. En mars 1999, la Commission nationale pour le commerce électronique soumet au gouvernement son rapport final contenant ses recommandations sur l'implémentation du commerce électronique en Tunisie. Deux mois plus tard, durant un conseil ministériel, le gouvernement tunisien prend des décisions importantes visant à préparer le terrain pour le commerce électronique en Tunisie. Six projets pilotes sont lancés et mis en opération en-ligne proposant une variété de produits tunisiens. En juin 1999, les candidats au Baccalauréat consultent les résultats de leurs examens sur un serveur sécurisé baptisé BacWeb. Les lauréats utiliseront plus tard un autre serveur pour l'orientation universitaire. En décembre 1999, le gouvernement soumet à la Chambre des Députés (Le parlement tunisien) le projet de loi concernant le commerce électronique. Le 28 juillet 2000, la Chambre des Députés adopte le projet de loi sur les échanges et le commerce électronique. Le 9 août 2000, la loi est promulguée. Le 28 août 2000, la Poste Tunisienne lance le mode de paiement électronique le "e-Dinar". Le même jour, deux institutions universitaires offrent à leurs étudiants les services d'inscription universitaire à distance en utilisant le Dinar électronique pour le paiement des droits universitaires. Le 9 septembre 2000, l'ATI lance un appel d'offres pour la sélection de 6 nouveaux FSI régionaux. Le 7 novembre 2000, le Président Ben Ali annonce des nouvelles mesures pour promouvoir l'utilisation de l'Internet dans les entreprises, chez les familles et par les journalistes.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com