Londres admet deux rencontres avec des élus du Hamas





Londres-Agences Des diplomates britanniques ont rencontré à deux reprises des élus du Hamas, pourtant considéré par Londres comme une organisation terroriste, a admis hier le ministre britannique des Affaires étrangères Jack Straw. Straw, en visite hier et aujourd’hui en Israël et dans les territoires palestiniens, a cependant insisté sur la différence entre ces rencontres avec des maires élus et la Direction de l’Organisation islamiste palestinienne avec laquelle Londres «ne traite pas». La participation du Hamas aux élections dans les territoires palestiniens a créé un «dilemme», a expliqué M. Straw sur la BBC. «Certains membres du Hamas ou associés avec le Hamas ont été élus dans certains secteurs (...). Nous avons un travail diplomatique à faire et nos diplomates dans les territoires (palestiniens), comme partout ailleurs dans le monde, doivent, dans le cadre de leur travail, avoir des contacts avec des représentants élus. Dans les territoires, il est de rigueur, lorsqu’un diplomate, quel que soit son niveau, va dans une ville, qu’il aille parler au maire», a-t-il dit. «A deux occasions, seulement deux occasions, de telles discussions ont eu lieu», a déclaré Straw. Mais, a-t-il ajouté : «Nous ne traitons pas avec la Direction du Hamas et nous ne traiterons pas avec eux tant qu’ils n’auront pas fait deux choses fondamentales, à savoir abandonner leur charte qui s’engage à la destruction d’Israël et abandonner la violence».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com