Patrimoine : Au chevet des monuments historiques





Partie intégrante de la richesse patrimoniale de notre pays, les monuments et les sites archéologiques ne cessent de faire l’objet d’une attention particulière. L’Agence de Mise en valeur du Patrimoine et de Promotion Culturelle (A.M.P.P.V), en collaboration avec l’Institut National du Patrimoine (I.N.P) vient d’entreprendre un vaste programme visant la gestion et la restauration de certains sites et monuments historiques. Outre la campagne des fouilles qui a lieu tout au long de l’année et qui s’accentue particulièrement pendant l’été, deux nouveaux monuments historiques bénéficieront d’un méga programme de restauration sous peu. Il s’agit du Ribat de Hammamet et du Ribat de Sousse. S’agissant du Ribat de Hammamet, un appel d’offres vient d’être lancé en vue de l’installation des lumières et du son pour une meilleure exploitation de ce monument très prisé par les touristes. Selon Habib Ben Hassen, Directeur des Etudes et de la Planification à l’A.M.P.PV, le démarrage de cette opération aura lieu incessamment. Il en sera de même d’ailleurs pour le Ribat de Sousse dont le projet de restauration sera exécuté dans un bref délai. D’autres monuments à l’instar du Ribat de Monastir et celui de Borj Ghazi Mustapha à Djerba profiteront aussi des actions de restauration. “Ces opérations de restauration sont continues. Il existe en effet plusieurs monuments en dégradation constante en l’absence d’une prise en charge, à l’instar des médinas et les sites visités par les touristes. D’où des actions de suivi permanent”, explique M. Hassen. A propos des opérations de restauration programmées durant l’année en cours, poursuit le responsable de l’A.M.P.P.V, un budget de 1,8 MD a été débloqué par le ministère de la Culture et de la sauvegarde du Patrimoine, afin que tous les monuments puissent être remis en bon état. Outre cette enveloppe, un autre budget de 500 000 dinars est débloqué dans le cadre des actions visant la préservation de la Médina de Kairouan. Cette enveloppe permettra à la fois d’assurer la gestion et la réalisation des opérations de restauration de la médina de la capitale des Aghlabides. Ousmane WAGUE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com