Parkour : Une nouvelle manière de se déplacer





Tunis-Le Quotidien Parkour n’est pas une discipline sportive. C’est un art et une philosophie de se déplacer. C’est une consécration de la liberté du corps et de l’esprit et du challenge. La matinée du lundi a été réservée à Sidi Bou Saïd à un spectacle pas du tout comme les autres. Il s’agit de “Parkour”. Ce sont quatre personnes qui forment le “Team Traceur” et qui ont choisi un art de se déplacer différemment des autres. Grâce à la détermination de l’équipe, il a été prouvé que Parkour est en effet un art nouveau, celui du mouvement. Le succès de ce déplacement dans un environnement urbain utilisant les structures existantes en tant qu’obstacles est dû à un fait très simple: c’est que Parkour n’est pas seulement un sport extrême, mais c’est aussi un monde de vie qui puise ses principes dans la liberté et le challenge. “Plus qu’un sport, il s’agit d’un état d’esprit, d’un art de vivre: celui de franchir les obstacles, rencontrés sur son chemin en effectuant des sauts et des acrobaties”. Il va sans dire que l’Homme depuis la nuit des temps a emprunté “la manière la plus simple et la plus naturelle pour se mouvoir, pour chasser, pour éviter les prédateurs”. Voilà qu’aujourd’hui aussi, Parkour trace une nouvelle voie dans le but de contourner les écueils rencontrés. “Certes l’environnement urbain est bien tracé. Mais il impose une nouvelle logique de déplacement”. Le plus important dans Parkour c’est qu’il constitue une philosophie. Car l’action même perd sa valeur à défaut de cette philosophie. D’ailleurs “comprendre la philosophie de Parkour, c’est regarder plus loin que le simple mouvement ou la performance, c’est avoir une leçon pour la vie de tous les jours!”. La démonstration de ce “Team Traceur” qui est une première dans le monde arabe et en Afrique, a été une occasion de faire découvrir ce que peuvent générer la méditation et le dépassement de soi pour la liberté du corps et de l’esprit. L’essentiel est de chercher la voie du juste milieu et de trouver son rythme. M.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com