Bush ne veut pas encore retirer ses troupes





Bagdad-AFP Le président américain George W. Bush a réaffirmé qu'il n'était pas question de retirer ses troupes d'Irak avant que les Irakiens ne soient capables de défendre leur pays. "Les Etats-Unis se tiendront aux côtés du peuple irakien alors qu'il continue son voyage vers la liberté et la démocratie", a déclaré le président américain. "Notre stratégie est claire. Nous entraînons les forces irakiennes afin qu'elles puissent combattre l'ennemi et soient capables de défendre leur pays. Alors nos troupes reviendront à la maison", a-t-il ajouté. Devant le Sénat américain, le prochain ambassadeur américain en Irak, Zalmay Khalilzad, a pour sa part déclaré avant-hier: "Nous ne restons pas là où on ne veut pas de nous. Quand l'Irak pourra tenir sur ses pieds et que le gouvernement irakien voudra que nous partions, nous partirons", a-t-il ajouté. Ambassadeur depuis un an et demi en Afghanistan, où il est né, Khalilzad doit être le deuxième ambassadeur de l'après-Saddam Husseïn, après le départ de John Negroponte, chargé de chapeauter tout le renseignement américain.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com