Retrait de Gaza : La justice israélienne déboute les colons





La Haute Cour de justice d'Israël a débouté des colons implantés dans la bande de Gaza qui contestaient la loi de désengagement encadrant le retrait israélien de ce territoire palestinien. Le Quotidien-Agences Cette décision déblaie le terrain judiciaire pour le plan défendu par Ariel Sharon, qui a déjà surmonté tous les obstacles législatifs susceptibles d'entraver l'évacuation des quelque 9.000 colons vivant dans les 21 implantations juives de la bande de Gaza. La plus haute juridiction israélienne examinait douze plaintes de colons réclamant une réécriture substantielle, voire l'invalidation de cette loi qui prévoit notamment le versement d'une indemnité financière allant de 100.000 à 400.000 dollars aux familles évacuées. Un jury de onze magistrats de la Cour les a rejetées, validant l'essentiel du plan de compensation préparé par le gouvernement d'Ariel Sharon au profit des quelque 9.000 colons israéliens qui devraient être évacués en août de Gaza. Les magistrats n'ont apporté que des changements techniques mineurs au texte. L'arrêt de la Haute Cour intervient alors qu'un sondage a révélé un net recul du soutien dont le plan de retrait bénéficie parmi l'opinion publique israélienne. D'après cette enquête réalisée pour la deuxième chaîne de télévision israéliennes, 48% des personnes interrogées sont favorables au désengagement, soit le score le plus bas enregistré depuis un an. Les opposants sont quant à eux estimés à 33% de la population et les indécis à 19%. En avril 2004, un précédent sondage commandé par la chaîne établissait que 62% des personnes interrogées se disaient favorables au plan de retrait. ___________________________________ Accord israélo-palestinien Israéliens et Palestiniens se sont accordés sur une coordination des mesures de sécurité entourant le retrait de Gaza prévu en août, annoncent des responsables des deux parties. Le ministre israélien de la Défense Shaul Mofaz et le ministre palestinien de l'Intérieur Nasser Youssef sont parvenus à un accord à Tel Aviv au terme de plusieurs semaines de divergences sur des mesures visant à dissuader des militants de prendre le contrôle de Gaza et d'y mener des attaques après le retrait.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com