Abbas discute avec les groupes palestiniens : La trêve au menu





Le Quotidien-Agences Le leader palestinien Mahmoud Abbas discutait hier avec les groupes palestiniens à Gaza pour tenter de préserver une trêve fragilisée par une flambée de violence. Des représentants des principales formations, dont le Fatah, le Hamas et le Jihad islamique, participent aux discussions qui se déroulent au QG de l'Autorité palestinienne à Gaza. Elles interviennent au lendemain d'un raid aérien israélien auquel ont échappé quatre militants du Hamas dans le sud de la bande de Gaza. Ce raid a été mené après une série d'attaques palestiniennes à la roquette artisanale et aux obus de mortier contre des colonies juives de Gaza, dont l'une a coûté la vie à trois travailleurs, deux Palestiniens et un Chinois. Ces attaques ont été revendiquées par le Hamas et le Jihad islamique. Abbas, arrivé avant-hier à Gaza, a dénoncé le raid israélien, estimant qu'il risquait de faire voler en éclats "l'accalmie", une trêve informelle observée par les groupes armés palestiniens depuis fin janvier. "Ce raid n'a aucune justification car il sabotera l'accalmie", a-t-il dit. "L'accalmie est de la responsabilité de tous". Partisan convaincu de l'arrêt de l'Intifada armée, Abbas a promis à plusieurs reprises de sévir contre les militants responsables de tirs de roquettes et d'obus contre des colonies juives de la bande de Gaza ou contre le territoire israélien. Selon des responsables palestiniens, Abbas devrait également expliquer aux représentants des mouvements palestiniens les tenants et aboutissants de sa décision, annoncée samedi dernier, de reporter sine die les législatives qui était prévues en juillet. Le Hamas, qui entendait participer pour la première fois à des législatives, a violemment critiqué la décision de Abbas de reporter le scrutin.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com