Tunisie Lait : Le plan de redressement est fin prêt





Récemment nommé, M. Salah Dhibi, administrateur judiciaire de Tunisie Lait vient de présenter son plan de sauvetage de la société, qui serait proposé à ses actionnaires et à la justice. Tunis - Le Quotidien Etant énormément influée par la crise qui frappe depuis quelque années le secteur de l’industrie laitière, la société Tunisie Lait s'est vue entrer ces derniers mois, dans l’impasse avec une situation financière de plus en plus en déséquilibre. La société souffre, aujourd’hui, de dettes totales arrivant à 44,9 millions de dinars dont 19,8 MD de dettes bancaires, un fonds de roulement négatif de 9,9 MD, trésorerie négative de 15,5 MD, ainsi que des pertes cumulées de 16 MD. Ces difficultés, ajoutées à d’autres problèmes d’exploitation dont un chiffre d’affaires en baisse et des charges financières lourdes, ont incité la désignation de M. Salah Dhibi en qualité d’administrateur judiciaire pour essayer de sauver la société de cette situation. Le plan de redressement de la société englobe, en effet, trois composantes essentielles visant l’assainissement et l’équilibre, ramener les capitaux propres de la société, ainsi que la rentabiliser et lui permettre de renouer avec les bénéfices. Ce plan englobe, également, d’autres éléments importants dont la réduction du capital (à zéro ou de 50% ou 20%) pour absorber la totalité des pertes cumulées et l’augmentation par la suite de 8 MD. Parmi les éléments de ce plan, on cite, également, le redimensionnement de l’activité et recentrage sur les produits à forte valeur ajoutée, l'allégement de l’effectif (50 départs), l’élargissement et dynamisation du circuit de distribution, la redéfinition de la stratégie commerciale et réallocation des moyens matériels et humains, ainsi que l’amélioration de l’effort de communication. M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com