“Istikhbar” de Feu Tahar Gharsa : En solo avec le maître du “Oud Tounsi”





En hommage à Feu Tahar Gharsa, l’un des rares spécialistes du “Oud tounsi”, le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes a lancé sur le marché “Istikhbar”, un CD inédit mettant en exergue les spécificités de cet instrument musical, typiquement tunisien et les différents “tûbû” de la musique classique tunisienne. Il nous a quitté depuis deux ans après une carrière consacrée à la mise en valeur et au dépoussiérage de la musique classique tunisienne: Tahar Gharsa, ce maître de “Oud tounsi”; et c’est grâce aussi à Ternane qu’il s’est habitué, dès son jeune âge, au malouf découvrant de près, en s’inscrivant à la Rachidiya, les figures de proue de la musique tunisienne à cette époque-ci. Cette plongée au cœur de la musique arabo-andalouse et ce contact permanent avec plusieurs maîtres de la Rachidiya se sont accompagnés avec l’expérience de récitation de Soulamiya que Tahar Gharsa a choisi de mener pour parfaire ses connaissances musicales surtout au niveau de l’interprétation de musique tunisienne. Avec des grosses pointures de la musique au fil des années marquant le parcours de Tahar Gharsa qui a pris la relève de son maître Khemaïs Ternane, œuvrant à la sauvegarde de la musique classique tunisienne. C’est à cette sommité qui s’est donné corps et âme que le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes a dédié ce CD intitulé “Istikhbar” qui est un enregistrement d’un concert live qui a eu lieu le 30 octobre en 1996 au Palais Ennejma Ezzahra, en ouverture des Journées musicales et scientifiques intitulées “Le Oud à la rencontre du luth”. Lors de ce concert, le “Oud tounsi” a été la vedette car Tahar Gharsa a fait découvrir aux mélomanes les différents “tûbû” (maqâm/mode) mettant en exergue la richesse de la musique tunisienne et surtout la perfection de T. Gharsa des “tûbû” qui sont en nombre de dix-sept composé de six morceaux, ce CD met en valeur les diverses techniques du jeu sur le “Oud tunisien”, différent totalement du luth oriental, et le talent de l’instrumentaliste hors pair qu’est le maître Tahar Gharsa. Notons que l’enregistrement de ce CD s’inscrit dans le cadre de tout un projet mené par le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes (CMAM) visant à collecter les perles musicales. Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com