Kyokushinkaï Championnat Arabe : Des Tunisiens en état de grâce





Le 1er championnat arabe de Kyo Kushinkai a vécu. Il a connu un franc succès à la salle de Hammam-Sousse et les finales en présence de M. Othman Saâd, S.G. de l’Union arabe des sports ont permis à la Tunisie de devancer l’Irak et de remporter le titre. Ouvert samedi après-midi par M. Ahmed Boughenim, le président de l’UAKK, ce championnat a vu la participation de sept nations arabes : la Syrie, la Tunisie, le Koweït, l’Irak, la Palestine, le Liban et l’Algérie. Dans une ambiance de fête et après une démonstration effectuée par les jeunes Tunisiens, le coup d’envoi a été donné avec les quarts de finale. Dans la catégorie des (-70 kg), trois Tunisiens s’étaient qualifiés à savoir Tabii, Sdadi et Salhi avec l’Algérien Lekadir. Chez les (-80 kg) le Tunisien Attia est passé avec le Libanais Abbès, l’Irakien B. Najeh et le Syrien Chakra. Chez les lourds, le Tunisien Korso et l’Irakien Fayadh étaient les meilleurs. Enfin chez les super-lourds, il y avait trois Tunisiens qualifiés sur quatre. Youzbachi, Souaii et Mabrouki avec le Libanais Itaoui. Dimanche matin c’était l’heure des demi-finales et finales. Après une belle exhibition l’assistance a suivi un pénultième tour de bonne qualité technique et les combats étaient très serrés. D’ailleurs la pesée a fait plusieurs fois la différence. M. Othman Saâd qui est arrivé juste après a assisté à deux démonstrations de la part de Bertrand Kron et son groupe, puis de Sadok Kouka et son équipe. Les deux démonstrations ont été très applaudies. La première finale qui a opposé les Tunisiens Sdadi et Salhi (-70 kg) a été remportée par le premier aux points après un combat très disputé. Chez les (-80 kg) le Tunisien Yahia Attia a rencontré l’Irakien Najeh et après un combat spectaculaire, le second l’a emporté à la pesée après l’égalité aux points. Dans la catégorie des lourds, un autre Irakien, Fayadh, a battu un Tunisien, Korso, aux points offrant à son pays une deuxième médaille d’or. Enfin chez les super-lourds le Tunisien Mabrouki après un combat égal avec le Libanais Itaoui, l’a emporté à la pesée arrachant la seconde médaille d’or tunisienne et la première place au classement général. La remise des médailles a eu lieu dans la liesse générale et la satisfaction se lisait sur les visages de tous les participants, toutes parties confondues. Vainqueurs Légers : Yahia Sdadi (Tunisie) Moyens : Bachar Najeh (Irak) Lourds : Fayadh Hayder (Irak) Super-lourds : Salah Mabrouki (Tunisie). Récompenses Meilleur athlète Casse : Chokri Nafti (Tunisie) Meilleur technicien : Hayder Fayadh (Irak) Le K.O. le plus rapide : Imed Souii (Tunisie) Le meilleur esprit de combat : Mohamed Ghorabi (Liban) Jamel HELHASSEN ___________________________ Leurs Impressions * Othman Saâd «Je suis heureux de voir ce sport nouveau s’épanouir en Tunisie. L’Union arabe se fait un plaisir de le consolider. Merci à la Tunisie, merci aux Tunisiens qui déploient de grands efforts dans le domaine sportif». * Ahmed Boughenim «Merci à tous les participants à ce championnat arabe et hommage à M. Othman Saâd qui encourage le Kyo Kushinkai dans le monde arabe et qui honore la Tunisie une nouvelle fois». * Bertrand Kron «Il est évident que les efforts fournis lors des cinq dernières années ont porté leurs fruits. Lors de ce championnat la plus jeune des fédérations arabes a dominé les débats. Je suis content car les Tunisiens ont vu leurs efforts récompensés. Le niveau monte progressivement et c’est bien. Quant à l’arbitrage, après quelques erreurs commises le premier jour, il s’est rattrapé lors des finales». J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com