E.N. : Faire honneur au foot africain





A partir de ce soir, la Tunisie, champion d’Afrique en titre, se trouvera dans la cour des grands. Côtoyer les champions des autres continents ne pourra constituer qu’un challenge exaltant et unique. Il ne reste plus à la bande de Lemerre qu’à profiter pleinement de ce rendez-vous qui réunira tout ce qu’il y a de mieux dans le monde du ballon rond. Et quand on sait que les Aigles de Carthage sont champions d’Afrique en titre, comptent aujourd’hui sur un effectif riche et valeureux et dont la majorité des joueurs évoluent en Europe et ont le moral au top après la victoire obtenue samedi dernier face à la Guinée dans la course au Mondial 2006, il y a lieu d’espérer qu’ils voleront assez haut en Allemagne. Et puis, les yeux du monde entier et surtout ceux des recruteurs seront braqués sur cette Coupe des Confédérations, une sorte de mini-Coupe du monde, un “Mondialito”. Alors les Dos Santos, Nafti, Trabelsi, Jaïdi, Mnari et Jomaâ auront à se donner à cœur joie pour exprimer leur meilleur football et mettre sous le charme les férus de ce sport. Ils auront aussi à faire honneur au foot africain comme l’ont fait les Camerounais avant eux. Le legs est assez lourd, mais “à cœur vaillant, rien d’impossible”. Il n’y a pas lieu de nourrir des complexes face aux meilleurs car les Tunisiens font partie des meilleurs. * Nouvelle formule en défense Bien sûr, face à l’Argentine ce soir, les protégés de Lemerre n’aborderont pas le match la fleur au fusil. La prudence étant mère de sûreté, le Français compte placer un autre défenseur dans l’axe central aux côtés de duo Jaïdi-Abdi. Il s’agit de Saïdi. Ce dernier, rappelé au dernier moment pour suppléer Yahia, blessé, constituera le troisième maillon de la chaîne centrale défensive. Ailleurs, les solutions foisonnent, tant à l’entre-jeu qu’en attaque. Roger Lemerre qui a déclaré à son arrivée à Cologne que “La Tunisie n’est pas venue pour faire de la figuration”, devrait trouver la meilleure formule possible pour ce match composant avec une certaine fatigue qui a touché quelques éléments qui ont joué tout le match face à la Guinée samedi. Il ne reste plus qu’à souhaiter bonne chance à nos représentants. Qu’ils évoluent avec confiance et détermination et ils feront peut-être aussi bien que les Camerounais, car ils en ont les moyens. Jamel BELHASSEN ____________________________ Flash… Balles Plus de 3 milliards pour le vainqueur Le vainqueur reçoit le trophée de la Coupe des Confédérations de la FIFA ainsi que 2,275 millions d’euros. Autres prix: 1,94 millions d’euros pour le 2ème, 1,7 millions d’euros pour le 3ème, 1,42 millions d’euros pour le 4ème, et 850 000 euros pour les autres. Autres distinctions: l’équipe la plus fair-play, le meilleur buteur (Soulier d’Or) et le meilleur joueur, désigné par des journalistes accrédités. Règlement Deux prolongations de 15 minutes sont prévues pour les demi-finales, le match pour la 3ème place et/ou la finale en cas de résultat nul à l'issue du temps réglementaire. En cas de résultats nul à l’issue des prolongations, le vainqueur est désigné par l’épreuve des tirs au but. Billets Les billets d’entrée sont disponibles dans quatre catégories de prix. Un billet simple pour un match de la phase de groupe coûte entre 17 et 50 euros. Le prix d’un billet pour la finale varie entre 33 et 90 euros. Cérémonie d’ouverture La rencontre Allemagne - Australie, le 15 juin, inaugurera le nouveau Waldstadion de Francfort et la compétition. Les spectateurs assisteront à une cérémonie d’ouverture d’environ trente minutes.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com