Maîtriser les dépenses, dans le secteur des médicaments, tout en garantissant la qualité des services





Carthage-TAP Le Président Zine El Abidine Ben Ali a présidé, hier, un Conseil ministériel consacré à l’examen du secteur des médicaments et des vaccins. Le Conseil a passé en revue la situation du secteur des médicaments et les moyens d’en maîtriser les dépenses tout en garantissant la qualité des services. Le Chef de l’Etat a, dans ce contexte, ordonné : — D’encourager l’industrie pharmaceutique locale et de l’inciter à promouvoir la fabrication des médicaments par le biais de la biotechnologie, dans le cadre du partenariat avec les parties avancées dans ce domaine, tout en s’orientant vers l’exportation. — De poursuivre les efforts en matière d’utilisation des médicaments génériques. Concernant le secteur des vaccins, il a été décidé de charger la Pharmacie centrale de l’importation des vaccins, pour permettre à l’Institut Pasteur de se consacrer à la recherche scientifique et à la production. Le Président de la République a mis l’accent sur la consolidation de l’action de sensibilisation à la rationalisation de la consommation des médicaments, de manière à optimiser l’utilisation des ressources disponibles. Le Chef de l’Etat a souligné, dans ce contexte, la nécessité d’axer les efforts sur la formation de base dans les métiers de la santé, ainsi que sur la formation continue en vue d’une utilisation optimale des médicaments.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com