C.A. – E.S.S. : Un duel déterminant





* Nationale A (25ème J.) - Stade Olympique d’El Menzah (16h00) - Direct TV T7 _______________ Dans le Camp Clubiste : Du sang nouveau pour oublier le passé L’équipe clubiste a préparé ce choc face à l’Etoile dans des conditions particulières. Loin des yeux et des mauvaises langues, les joueurs étaient plus à l’aise à l’Annexe de Radès. Vont-ils pouvoir, cette fois-ci, relever la tête? Ce qui est sûr, c’est que les responsables de l’équipe tiennent à voir les leurs se rattraper et laisser une meilleure impression après le fiasco de la demi-finale devant l’E.S.T. On tient également à tourner la page, mais dans les esprits, c’est toujours plus facile à dire qu’à le concrétiser sur le terrain. Les rouge et blanc tiennent encore à la troisième place, qualificative pour la Ligue arabe des champions, mais ils pensent surtout à la manière même si la tâche s’annonce très ardue face à un leader qui aura besoin de points pour s’assurer et rassurer. On s’attend à un beau duel, mais tout dépendra de la mentalité et surtout du pouvoir de réaction dans des conditions difficiles. D’ailleurs, on annonce pour aujourd’hui un ensemble clubiste fortement remanié même s’il devrait en fin de compte avoir une fière allure avec des éléments qui tiennent à profiter au maximum de ce passage de témoin. On va leur faire confiance et ils auront une très belle opportunité à saisir. * Des changements dans tous les compartiments Samir Sellimi n’aura que l’embarras du choix puisqu’il peut toujours compter sur des joueurs assez performants. On notera l’absence de Nabil Missaoui et Wissem Ben Yahia, suspendus, ainsi que celles de Ouertani et Selliti (blessés), Mkacher et Mouelhi qui ont sauté au moins une séance d’entraînement. Cela veut dire que beaucoup de places sont à prendre et qu’on verra tout à l’heure une équipe new-look affronter le leader du championnat. Comme ce fut le cas à Béja, une semaine avant la demi-finale de la Coupe, les jeunes sont prêts à jouer le jeu, à se donner à fond et surtout à chercher à s’imposer au sein d’une équipe en mutation. On verra à l’œuvre beaucoup de jeunes talents qui ne manquent pas de bagage technique. C’est le cas de Walid Hichri qui a, à un certain moment, décroché une place de titulaire, alors que d’autres ont souvent donné satisfaction à l’image de Mohamed Haj Ali et Maher Ameur, les deux attaquants, ou le revenant Maher Zitoun qui avait largement sa place dans la formation qui a affronté l’E.S.T en Coupe. D’après les dernières séances d’entraînement, d’autres rentrées sont prévues, notamment celles de Chokri Zaâlani sur le flanc droit, Ramzi Toujani, ou à défaut Jamel Rhouma au poste de latéral gauche et Oussama Sellami qui évoluera en régisseur. * Formation probable Boumnijel, Zaâlani, Toujani, Marzouki, Hichri, Ben Zekri, Touré, Zitoun, Sellami, Traoré, Ameur. Kamel ZAIEM ____________________________________ Dans le Camp Etoilé : Seule la victoire sera belle ! L’Etoile Sportive du Sahel est à deux doigts du sacre final. Elle aura besoin de quatre points sur les six possibles. Et c’est la raison pour laquelle les Etoilés sont extrêmement déterminés à engranger les trois points de la victoire tout à l’heure face à un C.A se trouvant en difficultés après son match de Coupe de dimanche dernier. L’enjeu, pour l’Etoile est, on ne peut plus de taille. La pression allant crescendo quoiqu’on dise responsabilise davantage les joueurs qui paraissent hautement motivés pour aller jusqu’au bout de leurs intentions. C’est la seule et unique voie à emprunter pour atteindre l’objectif. Autant dire que ce match à livrer au C.A à El Menzah s’apparente au match de la saison de par son importance et ses incidences éventuelles puisque, aussi, la défaite est strictement interdite comme si c’était également une rencontre de Coupe. * Ils sont (presque) tous là ! Pour réussir un match pareil, il faut absolument avoir les armes qu’il faut. Heureusement pour Ammar Souayah que l’effectif “grossit” d’un jour à l’autre avec le retour des blessés. C’est ainsi que l’entraîneur étoilé pourra récupérer Imed M’hadhebi et Marouane Bokri, deux éléments très utiles s’ils affichent bonne forme dans le couloir gauche et à l'entre-jeu; De même qu’il n’est pas exclu de voir le jeune Yassine Chikhaoui faire une apparition en cours du match pour apporter sa contribution habituelle. Ceci concernant les renforts dont peut se prévaloir l’entraîneur Souayah pour composer la meilleure formation possible. On signale en outre que tous les joueurs en stage à Hammamet depuis mardi dernier affichent une forme rassurante et n’attendent que l’heure du match pour exprimer leur meilleure football. Aux entraînements effectués à Radès au terrain annexe et à Béni Khalled, sérieux, application et détermination ont caractérisé le comportement de chaque joueur. Ce dont se félicite Ammar Souayah qui trouve que “tous les ingrédients de la réussite sont réunis pour affirmer sur le terrain les intentions de l’équipe. Il ne faudra pas croire qu’il s’agira d’un match facile. Nos joueurs sont avertis de la délicatesse de la mission et il leur appartient d’évoluer avec une constance dans l’effort le match durant”. Le mot est lâché, Souayah craint en effet la réaction de la bête blessée et n’a pas cessé de marteler à l’adresse de ses joueurs qu’un match doit être réussi en faisant prévaloir tous les arguments dont dispose l’équipe et en tenant aussi compte d’une éventuelle réaction de l’équipe clubiste. Cela étant, les Etoilés, au delà de toute autre considération, ont leur destin entre les mains et ils devront forcer, appuyés par un public nombreux, pour connaître la réussite escomptée. * Formation probable Austin, S. Frej, Arouri, Sellami, Ghézal, Hammi, Bokri, Baya, M'dhedhebi, Traoré et Jédidi. Mounir EL GAIED ____________________________________ Rétro C.A. - E.S.S. : 9 victoires de plus Le Club Africain compte un avantage de neuf victoires sur l’E.S.Sahel en 95 oppositions depuis 1956. La première confrontation entre les deux équipes a eu lieu le 20 novembre 1955 au Zouiten et s’est soldée par une victoire étoilée (2 - 1). La dernière, soit la 95ème, est revenue également aux Sahéliens le 26 décembre 2004 (3 - 1) à Sousse sous la direction de l’arbitre tunisien Slim Marouani. Au total et en 48 saisons d’exercice, les Clubistes l’ont emporté à 37 reprises contre 28 à l’E.S.S et le reste des rencontres soit 30 a été sanctionné par des nuls. Le C.A a scoré à 107 reprises et l’E.S.S compte dix buts de moins . Les dix dernières saisons: - Un seul (0 - 0) durant ces dix dernières années et deux victoires de l’E.S.S. à Tunis (2000: 1-0), (2003: 4-1). - Lors du match aller, le C.A était invaincu avant son déplacement et son revers à Sousse. Il était entraîné par Maâloul et l’E.S.S dirigée par Chedly Mlik. - Plusieurs joueurs ont évolué dans les rangs des deux clubs à travers ces dernières saisons. Les plus en vue Ryadh Jelassi, Chouchane, Mkacher, Farouk Trabelsi, Mimouni, Kriden, Tayech, Raouf Bouzayane. - Med Salah Jédidi est le meilleur buteur des confrontations E.S.S - C.A avec 9 réalisations. Il compte en outre le seul triplé de l’histoire clubiste contre l’E.S.S (1965) et Santos Silva a été à son tour l’auteur du seul hat-trick étoilé contre le C.A en 1995. N.A


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com