Abbas : Je dois nécessairement rencontrer Sharon





Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas a indiqué hier que sa rencontre prévue avec le Premier ministre israélien, Ariel Sharon, était nécessaire pour coordonner le retrait de la Bande de Gaza qui doit intervenir en août. Le Quotidien - Agences “Un projet de rencontre avec le Premier ministre Sharon existe mais aucune date n’a encore été fixée”, a déclaré à des journalistes, Abbas, après un entretien à Ramallah (Cisjordanie) avec le ministre de l’Information des Emirats arabes unis Abdallah Ben Zayed Al Nahyane. “Une telle rencontre est nécessaire pour faire avancer le processus de paix et discuter de l’application des ententes conclues notamment à Charm El-Cheïkh” en Egypte, a-t-il dit en référence au sommet à la station balnéaire égyptienne le 8 février. “Nous devons aussi coordonner la question du retrait de Gaza”, a ajouté le président de l’Autorité palestinienne. Abbas et Sharon se sont mis d’accord en avril sur le principe d’une rencontre début mai, sans fixer de date. Le plan de retrait de Gaza, qui doit être appliqué à la mi-août, prévoit l’évacuation des soldats et des quelque 8000 colons installés dans ce territoire palestinien occupé en 1967, ainsi que celle de 300 vivant dans quatre colonies isolées du nord de la Cisjordanie. Ce plan de Sharon suscite une farouche opposition au sein des colons et de l’extrême droite. Fin avril, Abbas avait promis de faciliter “par tous les moyens” le retrait de la Bande de Gaza et menacé de sévir, par la force s’il le faut, contre les activistes palestiniens qui violeraient la trêve en vigueur. A Charm-El-Cheïkh, Sharon et Abbas ont annoncé la fin des violences, et des démarches pour une relance du processus de paix avaient été décidées notamment le transfert du contrôle sécuritaire aux Palestiniens dans cinq villes de Cisjordanie et la libération de détenus palestiniens.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com