U.S.M. : Le vrai visage des bleus





L’USMO a confirmé, encore une fois, qu’elle est capable de se mesurer aux meilleures équipes et de présenter le grand jeu quand le sérieux et la volonté se réunissent. Lotfi Réhim de nouveau a démontré ses capacités de meneur d’hommes et de fin technicien qui sait bien adapter ses choix tactiques, selon les différentes circonstances. Si la première mi-temps a été juste moyenne en deuxième période les Bleus ont étalé tout leur savoir-faire. Une fraîcheur physique au point, une bonne occupation du terrain et une maturité psychologique qui ont permis à l’ensemble de maîtriser leurs adversaires. L’USMO a surtout confirmé qu’elle est en mesure, particulièrement devant les grandes équipes, de démontrer sa vraie valeur et de traduire les progrès enregistrés sous la conduite de Lotfi Réhim. Ce dernier a réussi, il faut le rappeler, à donner à cette équipe un cachet, une personnalité et à imposer à tous ses adversaires de la respecter. L’USMO n’a jamais été cette saison une proie facile pour n’importe quelle équipe. Elle a été à titre d’exemple la première équipe à avoir battu le CSS au cours de cette saison. Face à l’EST, particulièrement en seconde mi-temps, nous avons vu une équipe au rythme élevé et à la maturité tactique certaine. Bnouni et ses coéquipiers étaient capables d’exercer quand ils le veulent la pression nécessaire sur les Espérantistes et les ont contraints, généralement, à prendre toutes les précautions en défense. Au niveau de la défense et de l’entre-jeu, les Bleus semblent ne pas rencontrer de problèmes. Les seuls soucis ne résident qu’en attaque où Jerry et Younès brillent encore par une certaine instabilité et n’arrivent pas à traduire les occasions créées. Les supporters monastiriens regrettent, sans doute, que leur équipe rata plusieurs points qui étaient à sa portée. L’USM était certainement en mesure de mieux figurer au tableau. La 5ème place n’était point, en fait, au dessus des possibilités de l’équipe. Mais ces regrets sont peut-être relégués au second plan si on prend en considération toutes les sources de satisfaction enregistrées au cours de cette saison où Lotfi Réhim est parvenu à créer un nouveau groupe avec de nouvelles méthodes de travail et une mentalité différente. Son travail sera encore plus perceptible et plus fructueux dans l’avenir. Y. Ben Hmida


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com