Amnistie en faveur des Taliban : Le mollah Omar et Hekmatyar pas exclus





Kaboul-AFP L'ancien leader des Talibans, le mollah Mohammad Omar, et l'ancien Premier ministre et chef de guerre Gulbuddin Hekmatyar ne sont pas exclus du processus de réconciliation nationale, a indiqué hier le chef de la commission afghane de réconciliation, Sibghatullah Mojaddedi. "L'amnistie inclut ces deux personnes, qui ne peuvent rien faire seules en tant qu'individus quand tout le monde autour d'eux se rend", a répondu Mojaddedi à propos du mollah Omar et d'Hekmatyar, recherché par les Américains pour "terrorisme". La proposition d'amnistie inclut également les prisonniers afghans détenus par les forces américaines, sur la base américaine de Guantanamo (Cuba) comme en Afghanistan, a-t-il indiqué. "Nous avons trouvé un accord avec nos amis Américains" sur ce point, a-t-il affirmé. Les poursuites judiciaires sans pardon "étaient la politique d'une époque, mais maintenant les choses ont changé", a estimé lors d'une conférence de presse à Kaboul Mojaddedi, un ancien leader moudjahidine modéré, désormais chef de la commission afghane indépendante pour la paix en Afghanistan, chargée du processus de réconciliation nationale.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com