Nord-Ouest : Un jeune banquier accusé d’avoir détourné 100.000 dinars





Tous les ingrédients étaient réunis pour qu’il réussisse un bon parcours professionnel d’autant qu’il s’agit de l’un de ces étudiants qui se sont fait remarquer tout au long de leurs études universitaires au point qu’il fut recruté immédiatement après avoir décroché son diplôme de comptable. Malheureusement, deux ans plus tard, il fut arrêté pour détournement de fonds et abus de confiance... Tunis - Le Quotidien Chargé du portefeuille clients dans une agence bancaire située dans une ville du Nord-Ouest du pays, il avait sous la main plusieurs comptes qui portent sur plusieurs centaines de milliers de dinars. Au départ, il avait fait preuve d’un sens très développé de la conscience professionnelle à telle enseigne qu’il a attiré l’attention de ses supérieurs hiérarchiques lesquels n’ont pas hésité à le nommer second dans ladite agence. De ce fait, il avait droit de regard sur toutes les opérations relatives au mouvement des comptes des clients. Il faut dire qu’il a mené convenablement sa mission jusqu’au jour où il fit la connaissance d’une cliente venue tirer un chèque dans son agence. Après l’avoir aidée à remplir les documents relatifs à cette opération bancaire, il fut envahi par un drôle de sentiment qui ressemblait à un coup de foudre. D’ailleurs, sous l’effet de ce doux choc, il lui a remis son numéro de téléphone l’invitant ainsi à l’appeler à chaque fois qu’elle en avait besoin. Chose promise, chose due, la jeune cliente, consciente que le jeune banquier était tombé sous son charme foudroyant, n’hésita pas le moindre instant à composer le numéro du banquier et le pria de venir prendre un café chez elle. A vrai dire, la jeune demoiselle logeait encore chez ses parents où un climat des plus libéraux régnait. Cela a encouragé le banquier à répondre favorablement à cette invitation qui entra par la plus grande porte dans un monde qui lui est complètement étrange. C’est que la famille de la jeune demoiselle avait l’esprit large au point de permettre à sa fille d’inviter ses copains chez elle. Peu à peu, la relation entre le banquier et sa cliente s’est développée au point qu’elle est devenue sa maîtresse. Et une maîtresse demande qu’on l’entretienne et un entretien demande de l’argent et l’argent peut parfois manquer même à un banquier. C’est ainsi que le jeune banquier s’est mis à réfléchir sur la manière lui permettant de satisfaire les caprices de sa maîtresse . C’est du côté des comptes bancaires de ses clients qu’il est allé chercher la solution. Finalement, c’est la somme de cent mille dinars qui a été prélevée illégalement desdits comptes. Ces dépassements ont été découverts lors d’un simple contrôle de routine opéré par les inspecteurs de la banque lesquels après avoir achevé leur enquête ont saisi la justice. Une information judiciaire a été ordonnée suivie d’une enquête menée par les agents de la brigade économique qui, après avoir entendu le suspect numéro un, à savoir notre jeune banquier l’ont inculpé de détournement de fonds et d’abus de confiance. L’accusé a été mis en état d’arrestation en attendant d’être traduit devant la justice. H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com