Du nouveau dans l’affaire du suicide de la jeune lycéenne d’El Menzah VII : Drogue, bagarre et mort suspecte…





Dans notre livraison du samedi dernier, nous avons fait état d’un drame survenu le jeudi 5 mai 2005 à El Menzah VII, dont la victime est une jeune lycéenne de dix-sept ans qui s’est donné la mort en se jetant du cinquième étage de l’immeuble où elle habite. Cette affaire est en passe de livrer tous ses secrets mettant en question la thèse du suicide et privilégiant la piste de la mort suspecte. C’est que la camarade de la victime a fait des aveux d’un grand intérêt pour les enquêteurs. Tunis - Le Quotidien Le drame a eu lieu en fin d’après-midi du jeudi dernier. Le temps que les agents de police arrivent sur les lieux et c’est l’amie de la victime qui s’est pressée pour descendre en bas afin de vérifier ce qui est arrivé à sa camarade. C’est que, peu de temps avant le drame, les deux jeunes lycéennes étaient ensemble dans la chambre du principal témoin dans cette affaire, en l’occurrence, la jeune adolescente qui a invité la victime à venir chez elle pour passer l’après-midi ensemble. Dans la mêlée, la mère du principal témoin aurait fait irruption dans la chambre de sa fille. Elle découvrit alors que son rejeton était en compagnie de cette fille à qui elle lui a interdit de la fréquenter. Pis encore, les deux adolescentes étaient en train, semble-t-il, de consommer de la drogue. Du coup, la mère s’est mise dans tous ses états se déchaînant contre l’amie de sa fille et la menaçant d’appeler ses parents. Prise de panique, la victime se pressa de quitter la chambre et se dirigea vers le balcon, et ce, pour éviter la colère de la mère de sa copine. A son tour, celle-ci l’a suivie dans le balcon et contre toute attente, la fille aurait tenté de sauter afin de regagner le balcon de l’appartement voisin. Mais, malheureusement, elle perdit l’équilibre et tomba dans le vide faisant une chute de cinq étages. La jeune adolescente trouva la mort sur le coup au grand dam de sa copine qui, en découvrant le corps sans vie de sa camarade de classe, piqua une crise d’hystérie. Le temps que les agents de police arrivent sur les lieux du drame, la jeune fille a tout déballé en présence des curieux qui se sont rassemblés autour du corps de la victime. Les enquêteurs tentent actuellement de vérifier si les propos du principal témoin sont conformes aux dires de sa mère, laquelle est soumise à un interrogatoire afin de tirer au clair toute cette affaire. H.MISSAOUI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com