De nouvelles mesures présidentielles en faveur du secteur de l’agriculture et de la pêche





A l'occasion de la célébration de la Fête nationale de l'agriculture et de la pêche, le Président Zine El Abidine Ben Ali a présidé, hier, un Conseil ministériel consacré à l'examen de la situation de ce secteur et des résultats qu'il a accomplis dans la réalisation de la sécurité alimentaire et de la sécurité hydraulique, grâce à l'intérêt soutenu dont il a bénéficié et qui lui a permis d'occuper une place éminente dans les choix fondamentaux de la politique de développement du pays. Carthage-TAP Le conseil s'est également penché sur la prospection des perspectives du secteur pour ce qui est de gagner les enjeux de l'avenir. L'évaluation du développement du secteur agricole montre un accroissement de la production nationale et une amélioration de la productivité dans les différents domaines de l'activité agricole, ce qui a contribué à l'impulsion de l'exportation. Par ailleurs, et dans le souci de soutenir davantage ce secteur, à la lumière du contenu du programme électoral et des décisions annoncées par le Président de la République en présidant l'ouverture du congrès de l'Union nationale de l'agriculture et de la pêche, le conseil a décidé ce qui suit : - Améliorer davantage la productivité du secteur agricole et accélérer la mise en œuvre de la stratégie arrêtée en vue d'élever le rendement du secteur irrigué pour qu'il contribue, à hauteur de 50 pour cent, à la production agricole. - Hâter la restructuration des terres domaniales afin de les intégrer dans le circuit favorisant une meilleure exploitation des terres arables disponibles. - Revaloriser les produits agricoles au niveau de la commercialisation et de l'exportation, et rationaliser la stratégie d'industrialisation, à travers l'accroissement des contrats de production. - Poursuivre la stratégie de production agricole biologique en assurant la promotion d'un programme de vulgarisation cohérent. Le Chef de l'Etat a souligné la nécessité de mettre à profit la carte agricole pour développer les activités agricoles, conformément aux spécificités des régions et en vue de satisfaire les besoins du pays d'une manière régulière et de garantir les intérêts de toutes les parties. Il a également recommandé d'accorder davantage d'intérêt à la production des primeurs et des produits d'arrière-saison pour que le marché en soit régulièrement approvisionné. Le conseil a, en outre, décidé de veiller à ce qu'un intérêt accru soit accordé au secteur de la pêche, à la valorisation des produits de pêche et au développement de la production halieutique par le biais des sociétés d'aquaculture. D'autre part, et dans le but d'encourager les agriculteurs à s'investir encore plus dans la production et à surmonter les difficultés conjoncturelles pour les éleveurs, le Chef de l'Etat a ordonné d'augmenter les prix des céréales à la production d'un dinar par quintal et de faciliter le transport du fourrage, en quantités suffisantes, vers les régions du sud et du centre.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com