L’Irak devient un pays de transit pour l’héroïne afghane





Le Quotidien-Agences L’Irak est en train de devenir un pays de transit pour l'héroïne produite en Afghanistan qui, introduite par l’Iran, est ensuite distribuée en Europe, a-t-on appris auprès de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) hier au siège de l’ONU à Vienne. «L’héroïne et la drogue produite avec l’opium cultivé en Afghanistan sont acheminées à travers l’Irak vers la Jordanie d’où elles sont envoyées vers les marchés d’Europe de l’Est et de l’Ouest», a déclaré le président de l’OICS, Hamid Shodse, lors d’une conférence de presse. «Cette situation est rendue possible par la situation intérieure en Irak où les contrôles aux frontières se sont relâchés et où les trafiquants peuvent pénétrer, déguisés en pèlerins», a-t-il ajouté.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com