Roquette tirée contre le territoire israélien : L’ONU enquête





Tyr-Agences La force de l'Onu au Liban sud a annoncé hier l'ouverture d'une enquête pour déterminer la responsabilité du tir la veille d'une roquette de type Katioucha à partir du territoire libanais contre Israël. "La Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) a ouvert une enquête au sujet de ce tir", a indiqué le porte-parole de la force Milos Strugar. Des sources de sécurité libanaises dans la ville portuaire de Tyr, au sud de Beyrouth, ont confirmé qu'une roquette Katioucha avait été tirée sur Israël à partir d'une région située au sud de la ville frontalière libanaise de Naqoura. En Israël, l'armée a appelé le gouvernement à Beyrouth à "désarmer les organisations terroristes" opérant au Liban, à la suite du tir contre Al Jalil. "Ce tir de roquette Katioucha de 103 mm, qui n'a pas fait de blessé, est le troisième signalé à partir du Liban depuis le début de l'année (...) Le gouvernement libanais est responsable de ces attaques menées par des organisations terroristes, qu'il doit démanteler conformément à la résolution 1559 de l'Onu", a affirmé l'armée israélienne dans un communiqué. "L'armée israélienne ne tolérera pas la poursuite de provocations visant des civils dans la région nord d'Israël, et prendra des dispositions pour les empêcher ou y riposter", a-t-elle ajouté. La roquette Katioucha a causé des dommages matériels dans une usine de la localité de Shlomi, à 5 km au sud de la frontière libanaise, sur le littoral méditerranéen.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com