HAND E.S.T. -C.A. : Spectacle et émotions au rendez-vous





* Finale Coupe de Tunisie - Salle 7 novembre de Radès (17h30) - Direct TV T7 ________________ Entre une Espérantiste qui rafle tout sur son chemin et un Club Africain avide de revanche, la finale s’annonce palpitante et indécise. Des émotions fortes, il y en aura. C’est le derby et les confrontations en football ont déjà chauffé l’ambiance. En plus, il y aura un certain… Wissem Hmem qui disputera aujourd’hui son dernier match avec le maillot sang et or avant d’entamer une carrière professionnelle au plus haut niveau. C’est dire que le public en aura pour son argent dans une salle qui a vibré comme un seul homme au cours du Mondial 2005. D’un côté comme de l'autre, on tient à l’emporter et à terminer la saison en beauté. L’EST espère renouer avec les doublés, alors que le CA aura une belle occasion pour se réhabiliter et contenter un public habitué aux sacres. L’ambiance s’annonce chaude et très animée entre deux galeries qui ne manqueront pas de soutenir à fond leurs protégés. Il y aura un arbitrage français pour cette finale. C’est dommage pour l’arbitrage national qui a tout fait pour mériter une telle… sanction. Espérons tout de même voir du beau spectacle, de jolis mouvements, de superbes buts ou arrêts et surtout du fair-play à la fin d’une saison exceptionnelle pour le handball tunisien. K.Z. _________________________________ A.S. Ennour - A.S.F. Mahdia (Dames) : Duel équilibré Cette fois-ci, on aura droit à une finale féminine inédite entre l’AS Ennour de l’Ariana, un habitué de ces grands rendez-vous, et l’ASF Mahdia, un outsider aux dents longues. C’est la présence des Mahdoises qui tient de l’exploit. Malgré leur manque d’expérience, les coéquipières de Amira Fkih ont pu créer l’énorme surprise d’éliminer l’ASF Sahel, l’équipe la plus forte et la plus titrée du pays. Pour l’ASFM, le plus dur a été fait, mais il va falloir confirmer tout à l’heure car la mission n’est accomplie pour le moment qu’à moitié. Les Sahéliennes tiennent à remporter leur premier titre national. Elles sont arrivées tout près du but et l’exploit est à portée de main. Dans l’autre camp, celui des Arianaises d’Ennour, il s’agira de faire oublier le parcours peu convaincant en championnat. Habituées aux finales, elles miseront sur leur expérience et leur métier. Les derniers résultats en championnat confirment un regain de forme chez la plupart des joueuses et celles auront à le confirmer sur le parquet. En somme, c’est à une finale indécise et équilibrée qu’on assistera cet après-midi dans une salle, celle du 7 novembre de Radès qui accueillera à l’occasion et pour la première fois, une rencontre officielle féminine. K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com