Ali Madi (C.A.) :





«Il n’y aura pas uniquement Hmem à surveillera Votre saison n’a pas été fameuse avec une troisième place au play-off et surtout quelques revers inattendus. Comment justifier un tel parcours en dents de scie? Il est vrai que notre parcours a été en quelque sorte décevant car nous disposons d’un effectif capable de faire beaucoup mieux. Cependant, il y a eu quelques problèmes d’ordre technique en plus de la méforme de certains joueurs. Par exemple, et à titre personnel, j’ai eu quelques blessures et même quelques passages à vide durant la saison, surtout après le Mondial qui est une compétition très exigeante. Nous avons également raté des victoires nettement à notre portée et le play-off a coïncidé avec tous ces contre-temps. Nous avons vu un bon ensemble clubiste en CAVC au Maroc. Peut-on dire que votre équipe a retrouvé son meilleur niveau? Au Maroc, nous étions déterminés à garder notre tire africain et nous avons fait une bonne préparation pour ce rendez-vous. Le tournoi de Fès a permis à certains joueurs de se rattraper et de retrouver tous leurs moyens. Ce fut en quelque sorte une très bonne occasion pour préparer les matches de la Coupe de Tunisie, car il s’agit d’un titre national qu’on va essayer de remporter pour sauver notre saison. Votre mission en finale ne s’annonce pas aisée face à une Espérance qui s’est imposée à deux reprises devant vous cette saison. Estimez-vous que les données vont changer cet après-midi? r Le fait que l’EST a remporté les deux derniers derbys ne veut nullement dire qu’elle est supérieure au Club Africain ou qu’elle a plus de chances pour gagner. Tout à l’heure, il s’agira d’un nouveau match où tout peut arriver. Nous partirons à chances égales et je dirais même que le contexte nous sera plus favorable car nous sommes déterminés à prendre notre revanche. A l’Espérance, c’est Wissem Hmem qui fait souvent la différence. A votre avis, faudrait-il le marquer individuellement dès le début du match? Tout dépendra des options tactiques de notre coach en défense. Comme vous l’avez dit, Hmem est souvent décisif, mais il y a beaucoup de moyens pour le contrer. De même, nous allons devoir surveiller d’autres joueurs espérantistes capables de nous compliquer la tâche. Globalement, nous ferons de notre mieux pour dompter notre adversaire et surtout pour imposer notre jeu. Propos recueillis par Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com