M. Salah Dhibi, administrateur de Tunisie Lait au «Quotidien» : «Le cas de Tunisie Lait n’a rien à voir avec celui de BATAM»





Tunis-Le Quotidien Nouvellement nommé en qualité d’administrateur judiciaire pour la société Tunisie Lait, M. Salah Dhibi a affirmé au «Quotidien» que le cas de cette société est totalement différent de celui de BATAM dont il a assuré la même fonction. Rencontré dans les couloirs du 5ème colloque de l’ITEC, dont il est le président, M. Salah Dhibi nous a précisé que sa nomination en tant qu’administrateur pour la société Tunisie Lait entre dans le cadre du processus de sauvetage de cette entreprise qui souffre, depuis quelque temps, de certaines difficultés. M. Dhibi nous a souligné que ces dernières ne sont pas relatives uniquement à Tunisie Lait, mais à tout le secteur des industries laitières qui passe depuis quelques années par une forte crise due, entre autres, à la sécheresse. Notre interlocuteur nous a expliqué, à ce propos, que le problème de la société Tunisie Lait c’est qu’elle a octroyé des crédits et a réalisé des investissements importants alors que la rentabilité n’était pas du même niveau à cause des problèmes du secteur. S’agissant de notre question sur la ressemblance entre le cas de Tunisie Lait et celui de BATAM qui a connu un sort «dramatique» à cause des problèmes financiers, M. Salah Dhibi nous affirme que les deux cas sont très différents, puisque la société Tunisie Lait ne souffre pas de problèmes liés à la gouvernance, mais de problèmes liés à la conjoncture. «Le cas Tunisie Lait n’a rien à voir avec celui de BATAM», a-t-il ajouté. En ce qui concerne sa fonction au sein de Tunisie Lait, M. Dhibi nous a précisé qu’il est chargé de préparer un plan de sauvetage de la société qui sera présenté à la commission de suivi des entreprises en difficulté pour l’examiner et le commenter avant de le présenter au tribunal. Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com