La séance unique à partir de juin ?





Elle court, elle court la rumeur. La possibilité de l’avancement de la séance unique pour le début du mois de juin reste plausible. Une source informée n’a pas confirmé mais n’a pas démenti non plus cette rumeur. Les intéressés se prononcent sur une hypothèse qui a des chances de se concrétiser. Tunis-Le Quotidien Une rumeur se fait de plus en plus persistante, ces derniers jours, sur la possibilité d’instaurer la séance unique à partir du début du mois de juin. Prévue normalement au début du mois de juillet, la séance unique pourrait subir un bouleversement dont les répercussions sur le rendement et sur l’économie de l’énergie restent discutables. Une source généralement bien informée au premier ministère nous a affirmé qu’aucune décision officielle n’a été prise à ce sujet mais n’a pas exclu les tractations actuellement en cours à ce sujet. Quoi qu’il en soit détracteurs et fervents défenseurs de la séance unique continuent de camper sur leurs positions à ce propos et justifient leurs choix par des considérations parfois contrastées. Il est communément admis que les fonctionnaires notamment ne peuvent que se réjouir de cette éventuelle mesure. Il avancent l’hypothèse inhérente à l’économie de l’énergie de par une baisse de l’utilisation de la climatisation mais également du transport en commun. Cette mesure permettra, entre autres, de décongestionner la circulation et d’introduire plus de fluidité en dehors des heures de pointe. D’autres restent sceptiques et justifient à leur manière leurs appréhensions. M. Zakaria Chtouka, cadre dans une banque, exprime toutes ses réserves à ce sujet. «Je pense que la séance unique, si elle débute le mois prochain, va carrément annoncer le début de l’été avec tout ce que cela comporte comme temps libre et par conséquent de dépenses». Et d’ajouter : «S’il est vrai que des économies peuvent se faire dans l’administration, le volume des dépenses au niveau de chaque foyer va augmenter. Les longues après-midi vont être meublées d’une manière qui ne va pas épargner notre bourse». L.T.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com