O.B. – C.S.S. (0 – 4) : Nette différence de classe





Condamnés à vaincre et à... attendre, les Sfaxiens n’ont pas tremblé et ont réussi, malgré la pression, un match parfait. Dès le départ, les intentions offensives sfaxiennes étaient claires avec Guemamdia, Kouassy et Nafti sur le front offensif et un trio en soutien (Junior, Boujelbène et Malik). En face, les Béjaois n’ont pas cherché à fermer les issues et ont joué l’offensive à leur tour même si la différence de classe était claire entre les deux équipes. Cela a avantagé les visiteurs qui ont trouvé les espaces pour amorcer leurs attaques et parvenir très tôt à ouvrir la marque par Malik de la tête (6’). La supériorité des Sfaxiens va se manifester davantage car les occasions n’ont pas manqué. Après une petite alerte béjaoise signée Mhamedi, Guemamdia, le meilleur buteur du championnat, a pu renouer avec les filets en inscrivant un second but (30’). Disposant d’un tel avantage, les coéquipiers de Jaouachi ont évolué par la suite en toute confiance. Ils ont raté quelques opportunités pour aggraver le score avant de voir Kouassy tripler la marque suite à un bon enchaînement technique (46’). La seconde période va connaître le même scénario avec une supériorité manifeste des Sfaxiens. Le rythme a baissé d’un cran, et dans les esprits des visiteurs, la fête du titre a déjà commencé. Pourtant la rentrée du buteur Essefi va remotiver les Noir et Blanc qui ont multiplié les offensives face à un Olympique dépassé par les événements malgré la bonne volonté des joueurs. Essefi va même finir par trouver la faille pendant le temps additionnel. La large victoire sfaxienne a permis de faire la fête sur place. Cependant, il va falloir attendre. Concernant l’O.B., le temps est peut-être au regret, mais on doit penser à reprendre le travail dès maintenant pour retrouver l’élite. * Formations: - O.B: S. Nefzi, N. Nefzi, Ouerhani, Saïbi, Hammami (Gomez puis Domba), Derbali, Felhi, Amdouni, Omrani, Mhamedi, Fathalli (Manaï). - C.S.S.: Jaouachi, Haj Messaoud, Gharbi, K. Ben Amor (A.Ben Amor), Abdi, Malic, Boujelbène, Junior (J. Khecharem), Nafti, Guemamdia (Essefi), Kouassy. K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com