Négociations sociales : Une évolution en dents de scie





• Démarrage des négociations relatives à la fonction publique dans les jours à venir... Tunis-Le Quotidien Sept semaines après son démarrage, le 6ème round des négociations sociales évolue toujours en dents de scie. C’est que les commissions sectorielles discutent encore les dossiers d’ordre réglementaire même si certains secteurs sont à deux doigts du débat sur les majorations salariales... Les récentes réunions des commissions sectorielles des négociations ont été marquées par des accords sur des points d’ordre réglementaire ayant des retombées matérielles dans certains secteurs tels le tourisme, les agences de voyages, la presse écrite et la pétrochimie. D’autres secteurs sensibles aux aléas conjoncturels connaissent, toutefois, un blocage pur et simple. Il s’agit notamment des secteurs du lait et dérivés, des pâtes alimentaires, du transport des marchandises, du textile et de la location des voitures. Des sources syndicales précisent qu’«un progrès a été enregistré généralement au niveau des secteurs indépendants de l’UTICA». Les divergences entre les partenaires sociaux perdurent également sur le recours à un contrat de travail modèle qui remplacerait d’autres types de contrat qui «portent atteinte aux droits élémentaires des travailleurs». Le 6ème round est jusqu’ici marqué, selon les syndicalistes, par l’«absentéisme» de certains représentants des patrons lors des réunions des commissions sectorielles. D’autre part, on s’attend à ce que les négociations sociales relatives à la fonction publique et aux entreprises publiques démarrent dans les jours qui viennent. Dans le secteur public, le débat portera essentiellement sur l’intégration des agents contractuels, l’abolition du régime du travail dépassant les 48 heures par semaine et bien entendu sur les majorations salariales et les primes spécifiques... W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com