PUP : Une initiative pour dynamiser la scène politique





Le Parti de l’unité populaire met les bouchées doubles pour peaufiner l’initiative relative à la dynamisation de la vie politique qu’il compte lancer dans les quelques semaines à venir... Tunis-Le Quotidien Après avoir participé aux trois derniers rendez-vous électoraux, le Parti de l’unité populaire (PUP) s’apprête à attaquer le dossier des réformes politiques. Cette formation politique d’opposition lancera dans les semaines à venir une nouvelle initiative pour dynamiser la vie politique. Ce point sera à l’ordre du jour de la réunion du Bureau politique du Parti prévue pour ce week-end, outre l’évaluation des résultats de la participation du parti aux Municipales du 8 mai courant. Le Bureau politique examinera, en effet, la portée de cette initiative préconisant l’approfondissement du débat sur le cadre légal régissant la scène politique nationale. Des sources proches du Bureau politique du PUP soulignent que cette réforme porte sur la révision de la loi sur les partis et les associations dans le but de consolider les fondements des partis politiques et de conférer davantage de souplesse aux procédures relatives à la création des associations et partis, l’amendement du code de la presse pour renforcer les libertés dans le cadre du respect de l’unité et de la dignité du pays et la révision des dispositions du code électoral, relatives à la relation entre l’administration et les partis politiques. L'amendement du statut des municipalités fera également partie de cette initiative qui sera débattue longuement au sein du Bureau politique avant d’être soumise au Conseil central du parti. L’initiative sera, ensuite, soumises aux autres partis politiques afin qu’ils se prononcent sur sa teneur même si les membres du Bureau politique du PUP précisent que l’initiative relative à l’amendement du code de la presse lancée par le parti en 2001 n’a pas fait l’objet d’une grande adhésion de la part des partis de l’opposition. «C’est dommage que chaque parti d’opposition s’autoproclame le deuxième parti après le RCD, le seul parti démocratique ou encore la seule formation d’opposition à l’heure où tous les observateurs avertis s’accordent à dire que les partis d’opposition ont besoin d’une nouvelle bouffée d’oxygène au vu de leurs moyens humains et financiers limités», souligne M. Hichem Hajji, membre du Bureau politique du parti en indiquant que le PUP constitue une «force de proposition qui privilégie le débat constructif»... W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com