Dames – Niveau 1 (18ème J) : Le break de l’U.S.T. !





Imperturbables ustiennes ! En allant à Sousse prendre le meilleur sur l’Association féminine locale, les Tunisoises ont effectivement réussi un coup double. Primo, consolider leur position en tête, secundo, se débarrasser du concurrent direct le plus coriace. Il ne reste plus désormais que les Keffoises pour contester la suprématie des protégées de Nabil Ben Salah. Voilà qui promet pour le reste de la compétition. Pour revenir à cette dix-huitième journée, disons que le sommet de Sousse n’a pas tenu ses promesses. D’un niveau tout juste moyen, sinon quelconque, notamment en première mi-temps, la rencontre n’a valu que par le rendement de quelques individualités. Dans les deux camps on s’appliquait, en effet, à repousser les assauts désordonnés de l’adversaire à n’importe quel prix. Normal dans ces conditions que les défenses prennent le pas sur les lignes offensives qui n’ont pu se créer plus de deux occasions tout au long des quarante-cinq minutes initiales, l’une ratée par Nada Zanina pour les Sahéliennes (28’) et l’autre par l’Ustienne Yosr Toubène (39’). A ce petit jeu du “catenacio”, Faten Dridi, Hasna Ben Amor, Aïda Hanachi, du côté tunisois, Mariem Mbarek, Sana Oun, Ahlem Hammami, Choumous Kebiri et surtout Ines Laâbidi, du côté adverse, se sont bien distinguées en annihilant les velléités de leurs vis-à-vis. Un léger mieux a été toutefois constaté après la pause, d’autant que les Yosr Toubène, Amira Béjaoui et Fatma Lahmar se sont reprises pour harceler l’arrière-garde soussienne qui commençait à accuser le coup, permettant à Toubène d’ouvrir le score seize minutes après la reprise (61’). Sur l’autre front, la jeune Nada Zanina, malgré tous les efforts déployés et son immense talent, n’est parvenue à inquiéter la défense de Dhoha Baccouchi qu’en de rares circonstances. Il faut dire que l’absence de la buteuse Imène Aouichaoui a été cruellement ressentie. Neuf minutes avant le coup de siffler final de l’arbitre Foued Bahri, Amira Béjaoui allait brûler la politesse à ses anges gardiennes afin d’aller battre comme à la parade Rabiaâ Gargouche, sortie à sa rencontre. Dans les autres confrontations de la ronde, l’ISSEPCK est allé à Sfax ramener trois précieux points qui lui permettent de talonner de près le leader, d’autant que les Keffoises ont un match en retard à disputer. De même que les Stadistes qui ont renoué avec le succès pour sortir vainqueurs du derby tunisois qui les opposait aux Universitaires du Bardo. Ces dernières ont pourtant commencé par ouvrir le score par l’intermédiaire de Haïfa Kadri sur penalty. Mais Fatma Mlayeh, continuant sur sa lancée du moment, allait réussir un doublé qui permet aux protégées de Tarek Barrani de consolider leur quatrième position. La meilleure affaire de la journée a été, pendant ce temps, à l’actif de ZSS lequel a étrillé la lanterne rouge qui lui rendait visite. Insaf Lounissi, par deux fois, Amel Touihri et Marwa Mejri ont réalisé leur meilleur score de la saison, enfonçant par là-même leurs malheureuses adversaires dans les profondeurs du classement. Ne terminons pas sans remarquer que deux rencontres ont été reportées pour indisponibilité des terrains (!) mais surtout par manque de coordination... Mansour AMARA _____________________ Résultats CUB - ST (1 - 2) ASFSR - ISSEPCK (0 - 2) ZSS - ASFSB (4 - 0) ASFSA - UST (0 - 2) ASPTTB - SUC reporté USMA - TAC reporté Classement 1-UST 45 pts 2- ISSEPCK 41 pts 3-ASFSA 41 pts 4-ST 27 pts 5-CUB 22 pts 6-TAC 20 pts --ASFSF 20 pts --SUC 20 pts 9-USMA 19 pts 10-ZSS 16 pts 11-ASPTTB 9 pts 12-ASFSB 7 pts - N.B.: ISSEPCK, ZSS, USMA, TAC, ASPTTB et SUC comptent un match en moins.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com