L’armée britannique enquête sur des accusations de torture





Le Quotidien-Agences Le ministre britannique de la Défense a déclaré hier que l’armée enquêtait sur des allégations de neuf Irakiens accusant des soldats britanniques de torture dans un camp militaire à l’ouest de Bassorah en mai 2003. L’avocat des neuf Irakiens a réclamé plus tôt l’ouverture d’une enquête indépendante publique sur ces accusations. «Il n’y a pas de preuve d’abus systématiques ou répétés par des membres des forces armées», a affirmé un porte-parole du ministère de la Défense. «Cependant, l’armée a chargé deux officiers supérieurs d’examiner les preuves produites devant des cours martiales concernant des cas d’abus délibérés, en vue d’en tirer les leçons et de faire des recommandations au chef de l’état-major, le général Michael Jackson», a-t-il indiqué. Ces sévices auraient eu lieu dans le Camp Breadbasket, une base de l’armée britannique à l'ouest de Bassorah, qui servait d’entrepôt pour l’aide alimentaire internationale.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com