Ligue Arabe des Champions (1/2 Finale Retour)





C.S.S. - Al Ahly Jeddah (4 - 4) : Haletant jusqu’au bout Déjà vainqueur à l’aller (3-0), le C.S.S n’a pas fourni beaucoup d’efforts dans cette seconde manche qui s’est achevée avant-hier par un score de parité (4-4), un résultat qui permet au C.S.S de se qualifier en finale de la Coupe arabe. Le C.S.S affrontera donc le 24 juin prochain Al Ettihad qui a éliminé Al Hilal Saoudien en le battant mercredi dernier par le score de (2-1). Revenons à la rencontre d’avant-hier entre le C.S.S et Al Ahly pour signaler que les deux équipes se connaissent bien, notamment à travers cette compétition et qui n’ont pas mis beaucoup de temps pour entrer dans le vif du sujet. Au 4-5-1 adapté par les Sfaxiens (!!!), les Ahlaoui ont appliqué un 3-5-2 avec en prime l’application du système de l’hors-jeu piège et, dès le début du match, la domination était du côté sfaxien, mais l’arbitre koweïtien a gâché la soirée en infligeant deux avertissements gratuits à Malic et Abdi qui seront automatiquement absents au cours de la première manche de la finale. M. Kacem Chaâbane a sifflé des fautes imaginaires au profit d’Al Ahly et malgré cela, le C.S.S a su imposer ses couleurs et honorer la Tunisie après cette nouvelle qualification en finale de la Coupe Arabe. * Formations: - C.S.S: Jaouachi, Haj Messaoud, Aymen Ben Amor, Karim Ben Amor, Abdi, Malic, Boujelbane, Nafti, Jamel Khecharem (Bargaoui), Junior (Blaise), Guemamdia. - Al Ahly: Becissi, Khelioui (Abdaly), Kadhi, Abderabou, Mouled, Jassem (Machaâl), Alabdallah, Zahrani, Flaviou, Rojerio, Dièze. Noureddine BACCOUCHE _______________________ Leurs Impressions Decastel (Entr. C.S.S): “Après la victoire de l’aller, nous devions éviter de tomber dans le piège de la facilité en jouant franchement le jeu sans faire trop de calculs. Mes joueurs ont perçu le message et ils ont évolué de la façon qu’on leur exigeait. L'essentiel étant la qualification en finale, notre mission a été donc accomplie”. Jininou (Entr. Al Ahly Jeddah): “Le C.S.S est une grande équipe, c’est sûrement la plus forte équipe arabe. Elle mérite sa qualification. Pour cette rencontre et malgré la récupération des 4 joueurs absents à l’aller, nous ne nous sommes pas parvenus à stopper l’équipe tunisienne qui n’a pas volé sa qualification. On n’a pas cherché à fermer le jeu et le résultat était équitable. Un grand match attend le C.S.S face à Al Ettihad en finale”. N.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com