E.S.Z. : La fièvre commence à monter





A un seul jour de la grande finale, la concentration est totale dans le camp zarzissien. Tous les détails tactiques ont été discutés ou exécutés à l’entraînement. La tête est actuellement à... Radès. La séance d’hier après-midi, effectuée sur la pelouse du stade 7 Novembre de Radès, avait beaucoup d’importance pour les joueurs et le staff technique. Il s’agit d’un terrain qu’ils découvrent pour la première fois et il y a toujours des repères à trouver. Lors de cette séance, Maamer a soumis ses joueurs à un match d'application pour avoir une idée sur la forme des éléments habituellement titulaires et surtout sur l’adaptation à certains schémas tactiques adoptés spécialement pour le match contre l’EST. En parallèle, le groupe a eu droit à un visionnage de quelques matches disputés par l’adversaire du jour. En somme, tout est presque prêt pour la «bataille» de la finale même si la séance prévue ce matin à l’annexe de Radès servira à confirmer les choix de l’entraîneur et sera probablement réservée aux tirs au but, un exercice qui pourrait s’avérer décisif en cas de match nul, d’autant que l’ESZ dispose de quelques bons atouts, tel le gardien de but Makram Dabboub, un spécialiste des penalties. * Deux options... Un seul choix Quelle sera la tactique adoptée par Lassaâd Maâmer lors de la finale ? L’entraîneur des Sudistes n’a pas voulu dévoiler toutes ses intentions. Il optera sûrement pour la prudence, mais il ne veut pas négliger le travail offensif même si son équipe n’a pas d’arguments solides en attaque. Va-t-il renforcer le milieu de terrain en choisissant le 4-5-1, ou optera-t-il pour une défense à cinq éléments ? Les deux options ont été essayées à l’entraînement et Maâmer décidera tout à l’heure de son choix en désignant le onze titulaire. En attendant, la pression commence à gagner les joueurs. C’est le moment de se tenir totalement concentré, et ils ne seront libérés qu’au coup de sifflet initial de Hichem Guirat, l’arbitre de la finale. Rappelons également que la vente des billets se poursuit à Zarzis et à Tunis. Plusieurs milliers de supporters ont déjà réservé leurs places alors que d’autres, venus de l’étranger et particulièrement de France, seront à Tunis juste pour le week-end, et ce, pour assister à une finale qui, espère-t-on du côté de Zarzis, restera gravée à jamais dans leurs esprits. K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com