Athlétisme Championnats d’Afrique des Epreuves Combinées et Marche : Ghoula en pôle position





Fidèle à sa tradition, la Tunisie, terre d’athlétisme, abrite pour la 3ème fois en l’espace de 6 ans, une compétition africaine d’envergure. En effet, après les championnats d’Afrique juniors en 1999 et seniors en 2002, notre pays organise les premiers championnats continentaux des épreuves combinées et marche qui débutent aujourd’hui 21 mai au stade d’athlétisme d’El Menzah. Le choix s’est porté sur la Tunisie pour sa grande faculté d’organisation, comme l’a affirmé le président de la CAA, Hamed Malboumkalkaba... “Je reste convaincu que, comme en 2002, tous les participants à ces championnats garderont un souvenir merveilleux de la Tunisie, terre d’accueil et d’hospitalité”, ajoutant: “par conséquent j’invite toutes nos fédérations à faire participer leurs meilleurs représentants à ces championnats d’Afrique et leur donner ainsi la chance de marquer des points pour leur participation à la finale mondiale des épreuves combinées”. * 44 athlètes pour 11 pays Presque tous les pays qui ont une tradition dans ces spécialités seront présents à cette compétition: Tunisie, Kenya, Afrique du Sud, Algérie, Maroc, Egypte, Soudan, Ghana, Congo, Cameroun, Ile Maurice. 44 athlètes représenteront ces pays dont 11 Tunisiens qui possèdent une expérience assez solide par rapport à leurs concurrents africains. A ce titre, la Tunisie possède en Hatem Ghoula (20 km marche) et Hamdi Dhouibi (décathlon), deux champions d’Afrique en titre. Le premier détient le record d’Afrique de la spécialité en 1h19’02, depuis le 10 mai 1997, alors que Dhouibi détient celui du décathlon avec 7965 points, réalisé le 9 août 2002 à Radès. Mais si Hatem Ghoula sera présent à El Menzah pour défendre son titre et surtout améliorer sa performance, Hamdi Dhouibi sera le grand absent de ces championnats. N’empêche que le trio qui prendra part à cette joute, à savoir Slim Merdassi, Imed Ameur et Anis Riahi, aura de fortes chances de monter sur le podium, notamment le dernier cité qui sera l’un des principaux favoris de la compétition. Il en est de même pour le 20 km marche où l’on voit mal Hatem Ghoula rater la 1ère marche du podium, alors que ses camarades Hamdi Raïssi, Zouheir Hnia et surtout Hassanine Sbaï tenteront de bien figurer dans la hiérarchie continentale. Idem pour nos féminines en heptathlon: Aïda Chaâbane, Mayada Belkhiria et H’sina Dridi qui auront essentiellement pour mission de représenter dignement les couleurs tunisiennes. Moncef SEDDIK


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com