Recherche scientifique : Des opportunités de travail pour les chercheurs tunisiens au Portugal





Un concours vient d’être lancé par le ministère de la recherche scientifique, de la Technologie et du développement des compétences portant sur la sélection d’un certain nombre de projets dont les auteurs vont bénéficier de bourses de séjour et de recherches au Portugal. Tunis - Le Quotidien Il s’agit, notons-le, d’un Appel à propositions dans le cadre de la coopération scientifique et technique tuniso-portugaise pour l’année 2005. Visant à promouvoir la mobilité des chercheurs entre les deux pays et l’établissement d’un partenariat scientifique de haut niveau, cet appel à proposition fixe un certain nombre de domaines pour les recherches qui seront menées dans les structures de recherche tunisiennes et portugaises. Ces domaines concernent l’agriculture, la pêche et l’aquaculture, les sciences de la terre, la chimie industrielle et l’environnement, la santé (maladies infectieuses et génétiques), les TIC et enfin les sciences et technologies des matériaux. D’après les informations rendues publiques à ce propos par le ministère de la Recherche scientifique, de la Technologie et du Développement des compétences, les chercheurs et étudiants tunisiens en 2ème année Master ou en Doctorat et qui ont entamé leurs recherches dans l’un des domaines sus-mentionnés et dont les projets seront approuvés par le groupe d’experts tunisiens et portugais bénéficient d’un financement incluant les frais de voyage et de séjour de deux ans au Portugal. Il faut signaler dans le même cadre que la durée maximale des projets retenus est de deux ans et que le financement accordé par la partie portugaise ne couvre pas les fais de fonctionnement ou d’équipement des laboratoires. Le démarrage effectif des projets est fixé au mois de janvier 2006. Recherche médicale en France Sur un autre plan et toujours dans le cadre des projets conjoints de coopération dans le domaine de la recherche scientifique entre les établissements universitaires tunisiens et leurs homologues étrangers, la Direction générale de la recherche scientifique et de la Rénovation technologique a conclu un accord de coopération avec l’INSERM de France. L’accord avec cet établissement de recherche scientifique français prévoit en fait la prise en charge d’échanges de chercheurs pour des séjours de courte durée (mission) et stage en France. Cet accord concerne uniquement les projets de recherche dans le domaine médical et de la santé publique. Sans jusque-là définir le nombre des projets qui seront retenus au titre de l’année 2005-2006, les moyens financiers devant être alloués aux différents projets doivent toutefois être engagés avant la fin du mois de décembre 2005. H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com