Abbas en visite





Ramallah-Agences Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas a quitté mardi la Cisjordanie pour les Etats-Unis où il effectuera sa première visite depuis son élection en janvier, en espérant parvenir à une percée diplomatique lors de son entretien jeudi à la Maison Blanche. Le président George W. Bush avait boycotté Yasser Arafat, le précédent président de l'Autorité palestinienne, alors que Abbas avait été reçu à Washington en juin 2003, à l'époque où il était Premier ministre. A plusieurs reprises, le président Bush a loué les efforts déployés par Abbas pour mettre fin à cinq années de violences israélo-palestiniennes. "Nous avons besoin de nombreuses réponses à de nombreuses questions et nous espérons que nous recevrons des réponses positives", a affirmé Abbas aux journalistes avant de partir de Ramallah. "J'espère que nous allons obtenir des résultats politiques et économiques positifs et lorsque je dis politiques, je pense à la Feuille de route qui doit être appliquée", a ajouté Abbas. Il faisait ainsi allusion à un plan de paix international soutenu notamment par les Etats-Unis prévoyant la création à terme d'un Etat palestinien. Abbas souhaite que les Américains le soutiennent lorsqu'il dit que le retrait israélien de la bande de Gaza prévu à la mi-août doit être intégré à la Feuille de route. Les Palestiniens redoutent qu'Israël veuille se contenter de l'évacuation de la Bande de Gaza et de quatre petites implantations du nord de la Cisjordanie tout en refusant de négocier d'autres retraits. Le Premier ministre israélien Ariel Sharon, qui effectue lui aussi une visite aux Etats-Unis, devait prononcer un discours lors d'une réunion de l'AIPAC (American-Israel Public Affairs Committee), le lobby pro-israélien à Washington. Selon la radio publique, Sharon va proposer une nouvelle fois à Abbas de coordonner le retrait de Gaza, alors que cette opération a été décidée de façon unilatérale par Israël.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com