Maîtrise de l’énergie : La fin justifie-t-elle les moyens ?





La réussite de la diminution de la facture énergétique est tributaire de la sensibilisation du premier concerné, le consommateur: des milliards de millimes partent en fumée chaque année en raison de mauvais réflexes. Il est possible de réduire la facture si tous les efforts sont réunis. Tunis - Le Quotidien “Le saviez-vous ?” - La facture énergétique engendrée par la hausse des prix du pétrole sur le marché international coûte au trésor public la bagatelle de 900 milliards de millimes. Avec une telle enveloppe, il est possible de réaliser beaucoup de chose, comme le stipule la campagne médiatique entamée depuis quelques jours par l’Organisation de défense du consommateur. On peut construire 500 hôpitaux, créer 100.000 postes d’emploi ou construire 300 km d’autoroutes. L’équation est significative et riche en enseignements. Ce manque à gagner relève de la responsabilité de tous: des consommateurs en premier lieu et de tous les intervenants dans le domaine de l’énergie. L’ODC qui a lancé et supervise aujourd’hui cette campagne, en collaboration avec d’autres structures a préparé un programme d’envergure pour sensibiliser les consommateurs. Outre les placards publicitaires insérés quotidiennement sur les colonnes des journaux de la place, des spots publicitaires et des SMS figurent également au menu du programme. M. Habib Lajimi, vice-président de l’O.D.C, chargé des relations avec les médias affirme qu’il s’agit de relever un grand défi ensemble. “Nous n’avons pas d’autres alternatives”, dit-il. Et d’ajouter: “Nous avons voulu toucher le consommateur en le sensibilisant sur l’importance de contribuer à la baisse de la facture énergétique”. Cet engagement se fait par l’accomplissement de gestes quotidiens de nature à ancrer des traditions simples mais fort utiles. Dans ce contexte, la STEG se propose de lancer au cours de cette année une nouvelle formule pour inciter ses abonnés à réduire leur consommation. La nouvelle grille tarifaire, optionnelle, permettra aux clients de déplacer leur consommation vers des tranches horaires durant lesquelles les prix seront les plus bas. D’autres actions se poursuivent et dont le but est de sensibiliser les consommateurs à mieux utiliser leurs équipements domestiques. Le programme le plus important mené par la STEG réside dans la généralisation progressive de l’utilisation du gaz naturel. En effet, des offres alléchantes encouragent les foyers à opter pour la connexion au réseau gaz. D’ailleurs, l’année 2005 a été proclamée année du gaz naturel. L’objectif tracé est de raccorder annuellement 50.000 nouveaux ménages. L’utilisation du gaz naturel dont le prix est nettement compétitif permettra certainement de réduire considérablement la facture énergétique. L’Agence nationale pour la maîtrise de l’énergie (ANME) par la mise en œuvre de mécanismes adéquats, dont l’audit énergétique obligatoire et périodique des établissements consommateurs d’énergie va certainement aider à réaliser des économies substantielles en matière d’énergie. Le défi est ambitieux. Les mécanismes pour sa mise en œuvre sont multiples. Le rôle clef pour réaliser cet objectif dépend du degré de sensibilisation du premier concerné: le consommateur. Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com