Nasrallah : Le Hezbollah disposé à discuter de son désarmement





Paris-Agences Le secrétaire général du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, s’est dit "prêt à discuter de tous les sujets", y compris du désarmement de sa milice puissamment armée. "Nous sommes tout à fait prêts à discuter de tous les sujets avec les partis libanais, y compris des armes de la Résistance islamique", a affirmé Hassan Nasrallah dans un entretien publié par "Le Monde". "Nous ne portons pas les armes par plaisir ou par amateurisme", poursuit le responsable libanais; "la résistance n'est pas pour nous une profession et, sans elle, nous ne serions pas au chômage". Estimant que "les Syriens auraient quitté le pays un jour ou l'autre", le leader du Hezbollah a affirmé que leur départ "crée un vide politique" que toutes les communautés et tous les partis doivent "essayer de combler". Il a toutefois écarté l'idée d'une intégration des miliciens hezbollahis à l'armée libanaise. "La Résistance est aux côtés de l'armée", a-t-il expliqué et "c'est la coordination entre les deux qui (...) dissuade Israël de déclencher de nouvelles agressions". Le chef du Hezbollah a estimé même que "le jour où la Résistance prendra ses ordres du gouvernement, son efficacité sur le terrain sera nulle".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com