Vers une réduction des troupes américaines





Le Quotidien-Agences Les Etats-Unis envisagent un retrait d'un tiers de leurs troupes d'Irak au plus tôt au début de l'année 2006. "Le vent a-t-il tourné en Irak ?" titre en une The Independent. Le quotidien londonien de gauche rapporte que "les chefs militaires américains pensent avoir réalisé des progrès dans la lutte contre les insurgés et dans l'entraînement des forces de sécurité irakiennes. Le Pentagone a commencé à ébaucher un plan de réduction de la présence américaine en Irak de 142 000 à 105 000 hommes." Pour évaluer la situation sur le terrain, l'armée américaine utilise près de 70 indicateurs différents, dont le nombre de tentatives d'assassinat sur des responsables irakiens. Mais "le plus important de ces facteurs, c'est la baisse importante du nombre de soldats américains tués au combat". Par ailleurs, la dernière visite éclair de Donald Rumsfeld en Irak, le 11 avril, donne un bref aperçu de l'agenda américain. Le ministre de la Défense américain "a mis en garde les nouveaux dirigeants du pays contre la corruption et le désordre civil qui pourraient retarder la rédaction d'une Constitution et la tenue d'élections nationales", rapporte The New York Times. Ce que craint Washington, comme l'a confié Rumsfeld au quotidien new-yorkais, c'est que "toute interruption du processus politique mette en péril la mission de sécurité et de reconstruction de l'Irak".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com