Ramsey Clark : Les droits de Saddam sont violés à chaque instant





Le Quotidien - Agences Les droits de Saddam Husseïn sont violés “à chaque instant” et il n’aura probablement pas un procès équitable après avoir été “diabolisé” par les Etats-Unis, a déclaré hier son avocat, ancien ministre américain de la Justice. Ramsey Clark, qui avait été ministre de la Justice du président Lyndon Johnson à la fin des années 1960, a défendu sa décision de représenter Saddam Husseïn lors de son procès en Irak, sur la chaîne de télévision américaine MSNBC. “Ses droits sont violés à chaque instant”, a déclaré Clark. “Il n’a pas vu d’avocat, il n’a pas vu sa famille. Il est maintenu complètement isolé. Et il est impératif dans une crise comme celle-ci et dans des cas d’une telle importance de se battre encore plus fort pour les droits de l’homme”, a déclaré Clark. Clark dit s’être opposé au déclenchement de la guerre en Irak “de tout (son) cœur, de toute (son) âme”. Il a rejoint l’équipe de défense de Saddam Husseïn en décembre 2004. Il avait rendu visite à Saddam Husseïn à Bagdad en février 2003, juste avant l’invasion américaine. Clark avait aussi défendu l’ancien leader yougoslave Slobodan Milosevic devant la cour internationale de justice (CIJ) à La Haye. “Je suis ici pour dire qu’il (Saddam Husseïn) a droit à un procès équitable”, a déclaré Clark. “Il a été tellement diabolisé qu’il est presque impossible de s’attendre à un procès juste. Il a été diabolisé depuis des années (...) par les médias et le gouvernement américain”.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com